.

.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Madyson Rayne 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 653
monnaie : 1327
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Madyson Rayne 4   Mer 5 Juil - 15:57

Audrey Marie vs Madison





Nous retrouvons Madison Rayne, la nouvelle championne Extrême de la EPWE, en train d’entraîner sa nièce de 15ans, Kate, pour son prochain cross au collège. Madison a le chronomètre en main et Kate vient à bout d'un nouveau tour de piste, exténuée.

MADISON – 30 min et 28 secondes. C'est bien mais c'est pas suffisant pour l'emporter, il faut que tu passes sous la barres des 25 minutes si tu veux viser la première place.

KATE – Mady' j'en peux plus là j'ai fait de mon mieux... Écoute, je ne serai sûrement pas première, d'autres ont un très bon niveau. Alors c'est pas grave, c'est déjà bien si j'arrive dans le top 10 non ? L'important, c'est de participer.

MADISON – L'important c'est de participer ? L'important, c'est de participer ?! C'est bien une expression de perdante ça, on dirait Audrey Marie qui parle, je suis sûre qu'elle aurait pu l'inventer cette expression tiens !

KATE – C'est ta prochaine adversaire ? Tu peux m'en parler ?

MADISON – Well, elle est exactement comme toi tu vois. Elle part toujours défaitiste, et du coup ses résultats sont à la hauteur de ses ambitions, elle ne fait jamais partie des favorites et elle ne termine jamais en haut de l'affiche ou dans le peloton de tête. C'est celle sur qui même les parieurs qui aiment prendre des risques ne misent pas et tu sais pourquoi ? Parce qu'elle même déclare haut et fort qu'elle ne croit pas en elle, qu'elle ne miserait pas sur elle. Je prends d'habitude un malin plaisir à dénigrer mes adversaires et essayer de les mettre face à leurs plus gros points faibles mais elle, elle me coupe l'herbe sous le pied je dois dire, parce qu'elle a conscience de son gros manque de confiance en elle et de ses failles, et je reconnais que ça gâche un peu mon plaisir qu'elle ait déjà conscience de tout ce que j'ai envie de lui envoyer en pleine figure. Mais c'est encore pire justement d'avoir conscience de ses faiblesses et de rester dans cet état d'esprit de looseuse sans essayer d'y remédier. Elle se laisse tirer vers le bas, elle se voit couler et elle attend d'atteindre le fond... Mais le fond Audrey, ça fait bien longtemps qu'elle le touche, et elle continue de creuser on dirait ! Elle attend quoi, que quelqu'un vienne lui tendre la main pour remonter à la surface ? On n'est pas dans le milieu du relais en athlétisme ou les filles sont obligées d'être solidaires car elles dépendent l'une de l'autre et où leurs performances sont groupées. Ici c'est le catch, c'est un milieu de requins où si on voit un petit poisson sur le dos, on essaye pas de le sauver, on le bouffe pour prendre des forces et avancer.

KATE – Je comprends mais peut être qu'elle est dans une mauvaise passe, tout simplement, ça arrive... On ne peut pas toujours être au top...

MADISON – T'es sûre que t'es une Rayne toi ? On va quand même faire des tests parce que j'ai des doutes... Écoute, ça peut arriver de ne pas être au top. Enfin, pour des personnes qui sont nées avec des limites, comme elle. Mais à ce moment là, ne monte pas sur le ring du tout, ça vaut mieux que d'y monter avec le sentiment d'être inférieure et que tu vas te faire laminer, parce que crois moi Kate, quand tu montes sur un ring avec cet état d'esprit, avec l'impression d'aller au bagne, et bien c'est ça qui t'attend, y'a pas de miracle. C'est pas comme dans les films où le vaillant et gentil héros qui n'a absolument aucune chance contre le champion en titre qui fait 2 fois son gabarit finit par surprendre tout le monde et gagner. Dans la réalité, y'a pas de happy end pour les personnes juste gentilles et volontaires. Ça ne suffit pas. Si la volonté suffisait à réussir, tout le monde pourrait connaître le succès dans notre milieu. Or il faut bien plus que ça pour y survivre. L'expression « quand on veut on peut », est valable pour certaines personnes comme moi. Ça ne s'applique pas aux personnes comme Audrey Marie dont les désires sont démesurés par rapport à ses capacités. Audrey Marie qui voudrait devenir championne Extreme par exemple, ce serait comme un lycéen avec une moyenne de 2/20 en maths qui voudrait devenir prof de maths ; avoir des souhaits c'est bien, mais il faut avoir les compétences pour les réaliser. Or je crois que les souhaits d'Audrey resteront à jamais de simples souhaits et ne seront jamais des souvenirs. Moi je crée l'Histoire, la texane se contente de la lire.

KATE – Mais le gabarit ne veut rien dire, regarde, tu as battu Scott Hall et Wade Barrett, des colosses à côté de toi !




MADISON – Oui, c'est exact. C'est toujours bon de se le faire rappeler je dois dire... Mais bref, justement. Le gabarit ne jouait pas en mon avantage, mais moi j'ai LE mental qu'il faut pour arriver à réussir chaque challenge, à me sortir de n'importe quelle situation qui semble délicate ou impossible. Je ne suis pas entrer dans cette cage du Hell in a Cell en me disant ils sont bien plus forts, je n'ai aucune chance. Non, je suis montée sur ce ring bien préparée, avec des stratégies en tête, et un mental d'acier. Je savais que je ne mènerai pas forcément tout le long du match, que je rencontrerai de belles difficultés, que je prendrai des coups massacrant qui auraient convaincus Audrey d'abandonner, de rester à terre, mais je savais que j'avais ce qu'il fallait pour passer entre les mailles du filet quand je le pouvais, me surpasser et faire le tombé final de la délivrance. Dans ma tête, peu importe ce qui se passait pendant le match, tant que je respirais encore, je pouvais continuer à me battre pour ce titre bec et ongle. Et regarde, il n'y a pas de secret, c'est ça qui paye. Malheureusement pour elle, elle n'a pas cette confiance en elle sans faille ni cette assurance impérative pour réaliser des prouesses et gravir les échelons.

KATE – Mais Audrey aussi à gagner son match au PPV non ?

MADISON – Oui... Enfin, soyons honnêtes, c'était un tag team match. Ce qui signifie plusieurs adversaires, mais surtout, plusieurs partenaires... Donc, un temps sur le ring limité puisque chacun y va à son tour, et donc moins le temps de se fatiguer, moins le temps de subir une défaite... C'est mathématique. Audrey l'a dit elle même, ce n'était vraiment pas le maillon fort de la team, au contraire. Elle devait être heureuse et honorée de lutter aux côtés de grands noms comme Christina Von Eerie, Gangrel et Vampyra. Par contre, eux, devaient avoir peur qu'elle leur coûte la victoire, ça c'est certain. Je pense que c'était la meilleure chose de la laisser démarrer le combat, ça a permis aux vrais maillons forts de garder un peu d'énergie de côté pour arriver le plus en forme possible et être des plus efficaces. Je n'ai rien de personnel contre Audrey mais vu sa mauvaise forme du moment, je pense que Mick l'a mise dans ce match afin que les autres couvrent aussi ses arrières en quelques sortes. Mick est un homme bien, il savait qu'en la mettant dans un match en un contre un, peu importe contre qui, elle aurait échoué et déjà qu'elle était au plus mal, il ne voulait pas d'arrêt de travail pour dépression, ou pire, de démission. Donc pour lui donner l'impression de faire partie de quelque chose d'important, lui donner l'impression d'avoir un rôle à jouer, il a préféré la mettre dans ce match par équipe, tout en sachant en plus que les autres casseraient le tombé si besoin était. En fait, il a voulu la ménager quelque part... Et le plus drôle, c'est qu'elle ne l'a pas compris je crois... Elle pense toujours avoir joué un rôle capital dans l’expulsion de l'UO, elle est peut être même fière d'elle... Ah ce bon vieux Mick, quelle âme charitable !

KATE – Par contre, te connaissant, tu ne seras pas aussi charitable...




MADISON – Évidemment, on ne se refait pas. Si j'avais été sensible aux problèmes des autres, j'aurais fait des études de psycho. Je le répète, je n'ai rien de personnel contre elle. Mais je ne suis pas Mick, je ne vais pas la ménager sous prétexte qu'elle est faible et fragile. Maintenant, ce qui est sûr, c'est que si elle n'a pas la folie de se dire qu'elle a une toute petite chance contre moi, alors je lui conseille de ne pas monter sur le ring face à moi. Elle ferait mieux de rester aux vestiaires et de déclarer forfait, parce que ce que je lui réserve sera probablement le coup de grâce, la goutte d'eau qui fera déborder son vase d'échecs et de déception. Non pas que ça me toucherait d'être l'élément déclencheur de sa possible dépression, au contraire. Mais je me connais, je ne ferai pas de demi-mesure. Du moment où sonne la cloche au moment où je fais un tombé de 3 sur mon adversaire, je ne pense plus comme un être humain mais comme un animal avec sa proie. Le scénario entre Audrey et moi, c'est un peu comme toi avec Brownie. Tu te rappelles Brownie, le chien des voisin ?

KATE – Oui, il était sorti de la maison sans que les voisins voient et il avait couru vers moi puis m'avait mordu....

MADISON – Et pourquoi je t'ai dit qu'il t'avais mordu ?

KATE – Parce qu'il a senti que j'avais peur de lui...

MADISON – Exactement. Si il avait senti que tu ne le craignais pas, il n'aurait pas pensé pouvoir avoir le dessus sur toi, et il ne t'aurait pas mordu. Mais tu n'as pas pu lui cacher ta peur alors il en a profité, il a senti qu'il était le dominant et il t'a mordu. Et bien tu vois, c'est un peu ça entre Audrey et moi. Je sais qu'elle me craint, je le percevrai encore plus sur le ring, et c'est pour ça que je serai la dominante de ce match et elle la dominée. Bon je ne la mordrai pas comme Brownie, je me contenterai de la battre. Retiens bien ça, il ne faut JAMAIS montrer sa peur ou ses doutes à son adversaire, sinon c'est lui donner l'occasion d'avoir une emprise sur toi. Audrey ça devait être le genre de fille à se faire racketter à l'école à cause de sa faiblesse, tandis qu'avec moi, je peux te garantir que personne n'a jamais essayer de s'aventurer sur ce terrain. Je n'étais pas une brute, je ne voyais pas l’intérêt d'embêter les cibles les plus faciles. Mais malheureusement pour elle, maintenant c'est mon métier.

KATE – C'est triste qu'une ancienne championne en arrive à ce stade...

MADISON – Triste non, c'est logique. Elle a suivie cette voie, ça ne lui est pas tombé dessus comme une fatalité. Elle a dû faire comme toi, elle a dû à un moment se dire que ce n'était pas grave si elle perdait cette fois, puis cette fois là non plus, et c'est l'engrenage. Et ça te fait passer d'ancienne championne à jobbeuse sans que t'aies le temps de t'en rendre compte. Pendant une période elle a été mise en valeur par la ceinture qu'elle portait. Et je dis bien ça dans ce sens là, c'est la ceinture qui lui a donné de l'importance, parce que par contre, elle n'a donné aucune importance, aucune valeur à la ceinture qu'elle portait. Elle l'a gagné face à AJ Lee dans un fans bring weapons match, puis l'a ensuite perdu 2 matchs après face à Paige dans ce même type de match. La stipulation qui l'a aidé à gagner l'or a également été celle qui lui a fait perdre, ironie du sort. D'ailleurs, après sa victoire pour le titre, elle a perdu absolument TOUS ses matchs en solo, sacrée descente aux enfers ! Comment voulez-vous qu'on donner du crédit à son règne ou qu'on s'en rappelle ? On ne peut pas m'en vouloir de le considérer comme une chance, une erreur de parcours. Un règne fantôme, voilà ce que c'était ! Quand on parle du titre féminin, si on fait un sondage, je suis sûre que tout le monde citera Paige, Rosie, peut être même Eva Marie, Kaitlyn, mais aucun ne se rappellerait qu'Audrey a fait partie de cette liste ! Et ça se comprend, elle n'a rien fait qui puisse marquer les esprits. Elle s'est contenter de monter sur le ring, enchaînant une belle brochette de défaites qui fait que même l'or autour des hanches ne peut plus te donner la crédibilité que tu revendiques. Elle se dit courageuse, combative ; c'est très bien ça, mais a-t-elle conscience que le but ce n'est pas d'avoir le plus grand nombre de participation à des combats mais plutôt le plus grand nombre de victoires ? Il faut peut être que je lui dise...

Madison affiche un faux air pensif.




MADISON – Contrairement à elle, j'ai gagné mon titre Extreme dans un Hell in a Cell match, et je compte bien faire de ces stipulations extrêmes ma spécialité. Et l'atout quand tu fais d'à peu près tout ta spécialité, c'est que partout c'est ton terrain, c'est comme si tout le plateau de jeu du Monopoly était à toi et que ton adversaire n'avait pas le choix que de forcément devoir payer peu importe le score des dés. Pour ça je m’entraîne dur sous tout types de stipulations, mais rien ne vaut la vraie pratique, et je ne sais pas encore quelle sera la stipulation de mon match face à la texane mais j'espère que ce sera du lourd, pour que je puisse prouver à quel point MON titre a plus de valeur que n'importe quel autre et à quel point celle qui le détient y est si bien assortie. Cette catégorie, elle était faite pour moi, parce que tout ce que j'ai à faire, c'est à me laisser aller à mon côté acharné, furie, déterminée, sans limite, et opportuniste.  Audrey n'a aucune spécialité, aucun terrain où elle peut être redoutable, aucune personnalité bien définie, elle est complètement transparente, invisible ! Et pourtant cette nana a été Queen of the Ring ! Tu le crois ça ? Il devait vraiment pas y avoir du lourd en face à cette époque là... Pour qu'on mette en avant celle dont le talent principal est de jouer les figurantes... Le seul Award ou titre qu'elle mérite c'est le Boring Queen ! Quant à moi, je ferai en sorte que mon règne dure, crois moi, tout le monde aura ce règne gravé en mémoire pendant que j'ouvrirai un compte aux Îles Caïman pour y placer tout ce qu'il me rapporte.

KATE – Ca veut dire que j'aurais mon Iphone à Noël alors ?

MADISON – Tu perds pas le nord toi ! Mais j'aime ça. Tu sais, même si Audrey a le même style vestimentaire que Mickie James, elle est loin d'avoir son talent et son charisme. Physiquement, on est peut être à peu près au même niveau. Mais ce business, c'est 90% de mental, et là-dessus, je la pulvérise, on a bien vu que chez elle, le mental, c'est 0. Elle peut passer des heures à la salle d’entraînement si elle veut, ce n'est pas la clé à son problème. Par contre, sa faiblesse va renforcer ma force, je me nourris des faiblesses de mes adversaires pour les défaire plus vite. Et chez elle, je n'ai pas eu à étudier 50 vidéos pour les axer, elle m'a facilité la tâche, j'ai même eu du temps pour regarder mes séries préférées !

KATE – Elle n'est ni difficile à comprendre, ni à anticiper, ni à battre... Mick t'a accordé un repos de plus en fait en quelques sortes ?




MADISON – C'est un peu ça oui ! D'ailleurs, elle n'a fait qu'une apparition éclaire dans son match de la semaine dernière... Oui, apparemment, elle se met à jouer les enfants gâtés. Ca ne lui a pas plu que Mick la mette en team avec Winter et elle a donc fait sa petite crise de mécontentement et décidé de quitter le ring. Bah alors, qu'est ce que c'est que ce comportement de diva ? JE suis la championne Extreme, si il y en a une qui peut se permettre de faire des caprices c'est plutôt moi non ? Et pourtant il n'en n'est rien. Je me fous de qui j'affronte ou de qui est mon partenaire d'un soir, je suis payée pour combattre, payée pour faire le show, et je le fais, peu importe où, quand, et avec qui. Mais l'ancienne championne des divas pense visiblement qu'elle peut se permettre de choisir ses partenaires... Déjà que quand elle était championne des divas elle n'en n'aurait pas eu le luxe, ce n'est pas maintenant qu'elle est jobbeuse qu'elle peut se l'octroyer. Je n'avais jamais vu quelqu'un prendre la grosse tête alors qu'il stagnait en bas de la carte du show ! A moins que ce soit plutôt une question de... Peur ? Peur que Winter lui fasse à l'envers ? Mais ça fait parti du jeu ça quand deux personnes qui ne s'apprécient pas doivent bosser ensemble. Le problème avec Audrey, c'est qu'elle sait qu'elle n'est pas assez méfiante et sournoise pour assez bien surveiller ses arrières et qu'elle se serait forcément faite avoir. Elle a donc décidé d'abandonner plutôt que de jouer le jeu. Mais ce n'est pas elle qui fait les règles. Pour preuve, Mick l'a mise face à moi ce mercredi, histoire de lui faire comprendre que si elle se permet de choisir ses partenaires, il saura lui choisir les meilleures adversaires... Et je peux te dire que vu ce que je lui réserve, elle aurait 1000 fois préféré devoir se méfier de Winter plutot que moi, parce que je suis bien plus sournoise, rapide, agile, manipulatrice et hargneuse que peut l'être la vampire, et ce, même sans croc, tu peux me croire !

KATE – Oh moi je te crois sans problème, je te connais ! Par contre, elle, je ne pense pas qu'elle sache ce qui l'attend la malheureuse !

MADISON – Audrey Marie est une fille bien, avec des principes et des valeurs, une John Cena au féminin un peu. Mais les principes, les lignes de conduite, ça pose plein de limites et de barrières à pas franchir, ça pousse aux regrets et aux remords si on les dépasse, et les états d'âme, c'est le principal frein à la réussite et au succès. C'est une grosse erreur de stratégie qui signe ta fin dans ce business. Moi j'ai choisi d'en être dépourvu, parce que c'est ce qui me fera avancer et atteindre les sommets. Ça ne veut pas dire que je suis une mauvaise personne en dehors du ring, mais je sais ce que je dois faire et qui je dois être quand je suis entre les cordes si je veux y arriver ; et pour preuve, j'ai fait plus en 5 matchs ici qu'elle depuis sa signature de contrat, et mercredi, elle va vite comprendre comment et pourquoi. Après ça je continuerai à compter mon fric en caressant ma ceinture pendant qu'elle retournera jobber pour mettre en valeur mes prochains challengeurs, parce que, c'est ça sa vraie fonction non ?

KATE – Ca c'est ma tante ! Et pour mon Iphone.. ?

MADISON – Si tu gagnes ton cross comme l'an dernier, tu peux considérer que tu le mériteras.

KATE – Mais...

MADISON – Qu'est ce que tu veux dans la vie ? Réussir comme ta tante et avoir un Iphone ou participer, échouer et te contenter de ce que ça mérite ?

KATE – Tu chronomètres ? Je vais le pulvériser ce score !

MADISON – Yeah, that's my girl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 653
monnaie : 1327
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Madyson Rayne 4   Mer 5 Juil - 15:58

TARGET : BRAM





Faites place aux mariés du jour, Alice Grey Brown et Dean Brown ! En effet, nous sommes en pleine cérémonie de mariage à l'église, et nous laissons la mariée poursuivre son discours.

ALICE - (…) et une fois encore, je vous remercie tous et toutes d'être venus pour célébrer notre union aujourd'hui ! D'autant plus que nous avons parmi nous une invité de marque qui a réussi à libérer du temps de ses journées de folie rien que pour nous, j'ai nommé l'une de mes meilleures amies : Madison Rayne, la lutteuse de la EPWE, l'ex championne Extreme ! Madison, merci encore de ta présence, ça me touche beaucoup. Et tu n'es pas venue pour rien... Quitte à avoir une invité star, on ne va quand même pas se priver d'un discours de sa part, n'est ce pas ? Un discours, un discours !!!

Tous les invités se mettent à chanter ces mots et la lutteuse finit par se lever et monte sur l'estrade.

MADISON – Waouh... Je ne m'attendais pas à ce qu'autant de monde veuille absolument que je prononce un discours aujourd'hui mais allons-y, pourquoi pas, je peux comprendre que vous vouliez faire parti d'un moment privilégié où vous vivrez mon discours de promo en live ! Pour une fois que la Money Maker va faire quelque chose gratuitement, profitez Mesdames et Messieurs !

ALICE – Madison, je...

MADISON – Non non non, c'est bon, pas de problème je te dis, je comprends ! Et c'est ton mariage alors que ton vœu soit exaucé ! Donc, pour mon match de retour, je vais affronter un nouveau qui vient de signer à la EPWE, Bram ! Et par retour, je tiens à préciser que je ne reviens pas d'une période de blessure. Non, je ne suis pas une petite chose fragile comme Bayley qui a perdu son match à Queen of the Ring et qui en plus s'est blessée car elle n'a pas su se réceptionner correctement ou éviter un coup. C'est ce qui arrive quand on n'a pas le niveau, la technique, ou l'intelligence du combat, on se blesse. Non, moi j'ai coulé des jours heureux depuis ce PPV car Mick Foley m'a offert des vacances tous frais payés, dû à un arrangement professionnel qui consistait à perdre mon titre pour pouvoir en regagner un autre par la suite et être une championne pour la seconde fois. Que les gens pensent ce qu'ils veulent, si on regarde bien la vidéo du match, au moment où Petey va décrocher la ceinture, je suis tout à fait apte à réagir, mais je ne le fais pas. Bref, je m'égare. Revenons-en à Bram... Je le connais bien, étant donné notre ancienne fédération commune, la TNA. Même si, soyons honnête, référons nous aux statistiques et aux accomplissements, pendant que je brillais là-bas et que je gravissais les échelons, que je collectionnais les titres individuels et par équipe, il se battait simplement, sans rien accomplir de grand ou de mémorable, sans donner le moindre sens ou la moindre crédibilité à son pseudo.


ALICE – Madison, attend, je...




MADISON – Je suis 5 fois championne des Knockouts et 2 fois championne par équipe là-bas. Quant à lui, à part le titre en carton, que dis-je, en chocolat du King of the Mountain, c'est le néant dans son palmarès ! En 2 ans, voici TOUT ce qu'il a montré. Il n'a jamais eu ce qu'il fallait là-bas pour s'imposer, pour garder un statut de Main Eventer contre des Jeff Hardy ou des James Storm. Il trônait en bas ou milieu de cartes car ses combats n'étaient pas ceux pour lesquels les gens avaient payé. Premièrement, il n'a jamais su promouvoir ses matchs, ses compétences au micro sont une catastrophe. Sérieusement, y'a pas besoin d'avoir bac+10 pour faire vibrer le public ou être crédible pourtant, mais lui, avec son bac-15, y'a rien à faire. Après quelques tentatives qu'ils lui ont laissé pour faire ses preuves, ils se sont dit que ce serait mieux si ils écrivaient ses discours pour lui. Mais l'ennui, c'est que ses talents d'acteur sont au moins aussi navrant que ses talents d'écriture. Même avec un texte qui avait tout pour faire un impact d'enfer et une feud digne de ce nom, accrocheuse, solide, il manquait tellement de jeu et de crédibilité qu'il faisait tout tomber à l'eau, à chaque fois.

ALICE – Mady, écoute moi...

MADISON – Les officiels ne se sont pas décourager, je leur tire mon chapeau ! Ils se sont dit bon, c'est pas un mec à micro, c'est pas grave, tant qu'il assure sur le ring... Et c'est là que vient mon second point : Ses talents sur le ring ? Lesquels ? Come on ! Je ne l'appellerai même pas un lutteur, car c'est simplement un imposteur. Un lutteur, un catcheur, c'est un homme qui a de la technique, qui maîtrise les prises au sol, celles de soumission, celles avec l'aide des cordes, tout ce qui constitue la technique dans notre domaine. Lui c'est juste un autre Brutus qui tape avec ses gros poings et utilise son gros gabarit bêtement. Son catch est dégueulasse, y'a pas d'autre mot. Aucune technique, aucune réflexion, juste MOI TAPER SUR ADVERSAIRE, point barre. Vous savez quoi ? Pour moi, il est semblable à CM Punk, il s'autoproclame ce qu'il désire être, alors qu'il n'est pas. CM Punk s'est autoproclamé combattant de MMA alors que c'était juste ce qu'il voulait faire, mais il n'avait pas les compétences pour se désigner tel que ça. C'est exactement pareil pour Bram. Il se dit catcheur, alors qu'il n'est qu'un bagarreur de rue. Le ring, les cordes, pour lui c'est pas nécessaire à son sport. Il se battrait exactement de la même manière si il était sur du béton entre 2 poubelles. Pourtant un vrai catcheur serait très déstabilisé sans son ring, sans ses repères et son territoire. Je ne pense pas qu'un tennisman puisse jouer sur un terrain de sable, il a besoin de son court. Là, c'est pareil.

ALICE – C'était un beau discours, mais je...




MADISON – Il croit qu'être une brute balèze ça va lui permettre de battre ses adversaires ? Si c'était le cas, Batista serait champion de la EPWE non ? Ca peut peut être être un atout, mais ça ne suffit jamais en soi d'être une simple brute. Et c'est pour ça que ce ne sera pas si dur pour moi de le battre. Il possède le seul atout que je n'ai pas : le gabarit. En revanche, j'ai tous les autres dont il ne dispose pas : la stratégie, la technique, la réflexion, l'intelligence, la sournoiserie, l’opportunisme. Et je peux vous certifier, ça a déjà fait ses preuves, que ces qualités sont bien plus utiles sur un ring que de peser une centaine de kilos qui nous font perdre de la vitesse d'action. Je suis rapide avec mon petit physique, je sais utiliser les cordes à mon avantage, je sais comment l'affaiblir en le gardant à distance voulue, je sais quand agir, quand perdre du temps, et quand achever. Je n'ai pas gagné le titre Extreme contre Wade Barrett n'importe comment. J'ai été futée. Et ça a payé, je l'ai battu lui et un autre de son envergure. Ce jour là, la Queen Bee à détrôner le King Barrett, et elle a pris le pouvoir ; ou plutôt, elle a pris le pognon ! Et ce n'est pas le King of Hardcore qui arua le dessus sur moi. Déjà, c'est sans surprise, sans aucune technique à son arc, son truc c'est forcément, par défaut, le Hardcore. Mais il se trouve qu'en devenant Extreme Champion ces derniers temps, j'ai nettement progressé dans le domaine à force de pratique à l’entraînement et autre. D’ailleurs, ce genre de match accentue mon côté sadique enragée, et combiné à mes autres talents, c'est mauvais pour mes adversaires, demandez à Audrey Marie. Mais surtout, j'ai été formé par les meilleurs pour manier toutes les armes pouvant se cacher sous un ring, je suis désormais une lutteuse hardcore surentraînée.

La lutteuse poursuit son discours, devant une mariée et des invités médusés...

MADISON – Je ne crois pas que le King of the Mountain puisse en dire autant. Le roi de la montagne.... C'est censé impressionner ? Le roi de qui au juste ? Des caribous ? Seriously... le seul titre qu'il a réussi à gagner n'est même pas redorant pour son blason. Mais nos surnoms respectifs sont très significatifs. Lui, le roi de la montagne déserte qui fait le beau au sommet en admirant la vue alors qu'une avalanche nommé Rayne va bientôt l’engouffrer sans qu'il ne l'ait même vu venir, et moi, la Queen Bee, la reine des abeilles, celle pour qui tous ses ouvriers se sacrifieraient sans hésitation car la mort est pour eux une grâce face à ce que leur ferait la reine en cas de trahison. Justement, celle qui trahie, c'est plutôt moi.

Elle marque une pause, fière de son speech, sans s'apercevoir du malaise qui règne dans l'église.




MADISON – Et cela nous fait un point commun avec Bram. Je pense qu'il doit se souvenir de Magnus ? Son ancien coéquipier... Ils ont vécu de belles victoires ensemble... Et d'ailleurs, ça a conduit Bram à prendre la grosse tête et à vouloir gagner en solo. Il s'est donc retourné contre son soit-disant partenaire de longue date et il a enfin pu profiter de ses victoires et de la gloire sans devoir partager. Enfin ça, c'est ce qu'il aurait voulu, c'est ce qu'il avait prévu, avec son manque de jugeote et d'analyse. Mais ça ne s'est pas passé comme il l'avait souhaité... Non, il a mis fin aux victoires par équipe pour pouvoir profiter pleinement de ses défaites solo... Quelle bonne stratégie d'avoir trahi Magnus ! Well, je vous avais prévenu, bac-15... Il n'a jamais su prendre les bonnes décisions. Leçon pour toi Bram, quand tu te sépares de quelqu'un, vérifie que c'est un boulet qui te tire vers le bas. Parce que dans ton cas, tout ce que tu as fait, c'est le laisser poursuivre son bout de chemin à enchaîner quelques victoires et prouver qu'il était le maillon fort de votre team. Bram s'est cru grand, il a cru qu'il pouvait nager seul et à dit à Magnus de le lâcher dans le grand bain, et il a coulé instantanément. Je n'aurais jamais fait cette erreur de stratégie. Moi j'ai profité d'Angelina et Velvet tant que j'ai eu besoin de connaître toutes les ficelles, et quand j'ai senti qu'elles n'avaient plus rien à m'apprendre, LA je me suis émancipée.

ALICE – Madison, par pitié !

MADISON – Mais j'ai d'autres références ! Parlons du classement du PWI, qui établit un classement des 500 meilleurs catcheurs chaque année, toute fédérations confondues. Bram, en 2016, est classé 115ème... Il n'est même pas dans les 100 premiers... Peut être qu'on aurait dû le mettre dans le classement des lutteuses... Et encore, il n'aurait peut être pas atteint le top 10 avec ses lacunes techniques et verbales. Après on va dire que je ne prends pas mon adversaire au sérieux, mais ce mec est une blague. Bram is a joke ! Peut être que Mick Foley a décidé de prolonger mes vacances en me bookant dans un match contre lui ? Je devrais peut être aller le remercier.... Bref. Vous voulez connaître une autre raison pour laquelle Bram n'a jamais été et ne sera jamais un grand lutteur reconnu et accompli ? Well, ne cherchons pas plus loin que ses origines... Il est anglais... Et plutôt que de vous donner mon avis personnel sur les anglais, je préfère relater des faits. King Barrett est anglais, et face à lui j'ai fait triomphé les Etats-Unis. Parce qu'en tant que représentante du pays le plus influent au monde, j'ai démontré toute la puissance inégalable de notre patrie. Un autre exemple ? Prenons Finn Balor, le premier Universal Champion à la WWE ! A peine le succès touché du doigt qu'il est contraint d'abandonner sur blessure. C'est comme ça, les anglais seront toujours inférieurs aux américains. Et Bram ne sera pas une exception, je m'assurerai personnellement que le drapeau américain soit levé plus haut que le drapeau du Royaume Uni ce mercredi. Je suis une patriote, en plus d'être une Money Maker !

Elle sourit, devant une foule consternée.




DEAN -Je t'avais dit que c'était une mauvaise idée de l'inviter...

MADISON – Les seules fois où Bram a pu essayer de se faire un nom, c'était aux côtés de Magnus. Ou alors dans sa vie personnelle, quand il s'est mariée à la célèbre Charlotte Flair ! Il a peut être cru qu'en devenant le gendre de Ric Flair il allait aussi hériter du talent et du respect de ce nom ; mais il aurait fallut bien plus que ça, restons sincères. D'ailleurs, on voit bien qu'il a manqué les cours particuliers de Ric et de son ex femme plus d'une fois, sinon il aurait enfin pu effectuer de vraies prises de catch, voire même des enchaînements ! Mais il n'en est rien. Et peut être que Chalotte l'a quitté car il commençait à nuire à la renommée de sa famille justement. Elle pensait faire de lui le lutteur qu'elle espérait, mais elle a finit par comprendre que le talent ne s'apprend pas, et que ce n'était pas inné chez lui...


MADISON – Bram, je...

ALICE – Madison !! Je... Je suis désolée, tu as mal compris... Par discours, je voulais dire un discours sur nous, pour mon mariage !

MADISON – Ah... Pardon... C'était pas très clair en même temps... Bon... D'accord... Alors euh... Félicitation pour votre union... Je suis ravie pour vous, vous souhaite plein de bonnes choses tout ça... Mais surtout, ne manquez pas FURY 101, BECAUSE BRAM, THE MONEY MAKER WILL MAKE YOU PAY !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
 
Madyson Rayne 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mai] Taeyang Rayne
» « Rayne's Relationships~ »
» Nightmare Power 10 : Halloween Havoc II
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Madison Rayne© vs Mike Alexander : World Championship

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Speech casser-
Sauter vers: