.

.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aftertheconquest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Aftertheconquest   Ven 14 Oct - 17:04


Danna Crane.

feat. Anna Popplewell

♦ Douce ♦ Naïve ♦ Maternelle ♦ Orgueilleuse ♦ Patiente ♦ Adulte ♦ Empathique ♦ Fière ♦ Réfléchie ♦ Soumise aux choix de son aînée ♦ Elle a secrètement appris à tirer à l'arc.

Danna est plus que jamais fidèle aux siens et dévouée aux Tyrell. Elle prend très à cœur les responsabilités qu'à sa sœur et la soutient quoi qu'il arrive.


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Dame de Lac-Rouge.

◮ Âge :
20 ans.

◮ Lieu de naissance :
A Lac-Rouge, dans le Bief.

◮ Situation :
Célibataire.

◮ Statut :
Scénario.

◮ Groupe :
Bief.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Dana est membre de la maison Crane, petite maison située dans le bief elle doit son allégeance aux Tyrell. Elle ne s'occupe pas de tout ce qui est politique est ne gère pas les problèmes de ça famille seule ça grande sœur Agnes s'en occupe.
◮ Famille :
Danna est née 11 mois après la naissance d'Agnes, créant un lien très fusionnel entre les deux sœurs. Enfant inattendue, elle n'en était pas moins aimée de ses parents. Elle sut se montrer débrouillarde dès son plus jeune âge, encadrée par Agnes qui prenait son rôle d'aînée trop à cœur. Les deux petites étaient bien souvent collées l'une à l'autre et toujours ensemble lorsqu'il s'agissait de bêtises à réaliser. A la naissance d'Ida, elle aida Agnes à l'élever, à la materner, tandis que leur mère tombait malade. Ce fut une absence beaucoup trop lourde pour Danna qui se reposa sur Agnes qui prenait un rôle d'aînée de la famille et de mère de substitution auprès de ses sœurs. Au décès de Silke, la jeune femme ne sut pas où sa sœur trouvait la force de rester debout, la tête haute, tandis qu'elle s'est laissée plonger dans un abîme sans fond. Mais finalement, Agnes finit par craquer dans les bras de sa sœur, lui ouvrant son cœur et c'est ensemble que les deux sœurs se sont relevées. Depuis, elles se soutiennent mutuellement et aide leur jeune sœur à se construire sans la présence de leur mère.

◮ Informations complémentaires & faits divers :
Danna appréhende le jour où sa sœur pourrait se marier car cela signifierait un certain éloignement et une rupture de ce lien si fort qu'elles ont créé. Cependant, elle admire le lien qui lie son aînée au jeune lord du Rouvre et le remercie silencieusement d'être là pour aider Agnes à s'épanouir et à devenir plus confiante. Aujourd'hui, elle sait sa sœur et son père côte à côte dans le conflit qui règne dans le Bief et c'est elle qui est en charge de Lac-Rouge durant leur absence. Saura-t-elle seulement faire face à cette responsabilité ?

DIS-MOI TOUT...

Comment vivez-vous l'instabilité politique et les guerres qui enflamment Westeros ? Comment le supportez-vous au quotidien dans votre région ? ✒ Dana ne prête aucune attention aux guerres du royaume, elle préfère s'occuper de ça famille. Mais autant ce le dire, aucune guerre ne peut être justifiée tant de guerre pour si peu de chose les gens devrais rester à leurs places et ne pas provoquer les autres. La politique, peu importe Dana ne s'en occupe pas. Malgré tout, la jeune femme a peur pour sa survie et celle de ça famille s'il le faut elle se battra pour protéger ce qui lui appartient.


Les Rebelles sont désormais arrivés aux portes de Port-Réal. Avec la bataille qui s'annonce, comment vous positionnez-vous ? Soutenez-vous Maegor ou Jaehaerys et comptez-vous agir ? ✒ écrire la réponse ici (5 lignes minimum).

Quelle est votre ambition personnelle ? ✒ écrire la réponse ici (5 lignes minimum).


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
écrire ici
• Prénom ou pseudo |
écrire ici
• Sexe |
écrire ici
• Comment as-tu connu le forum ? |
écrire ici
• Autre chose ? |
écrire ici

image by Ted Nasmith # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mer 26 Oct - 14:37

Le froid mordait un peu plus sa peau, ravivant par ce biais la douleur de quelques unes de ses crevasses résultats de l’air iodé et de l’humidité environnante. Ses lèvres en étaient les premières victimes, alors que ses yeux clairs payaient encore les frais de l’amertume de ce continent.

Laisse de côté ce qu’elle avait pu entendre ou même vivre pour n’en venir qu’aux desseins de ses croyances. Que le Dieu Noyé l’emporte plutôt que lui faire l’affront de tels évènements… Son sang lui donnait l’impression de bouillir littéralement dans ses veines alors que ses songes nocturnes la ramenaient à cette entrevue, à ce sentiment de soumission complète, alors qu’elle n’avait aspiré à rien de tel. Les ambitions des autres n’étaient visiblement pas pour elle… Cette pensée ne cessait de lui revenir en mémoire et s’imposer d’une manière durable dans son esprit alors que son regard se renfrognait à la moindre occasion. Autant l’avouer, elle était d’une humeur exécrable aussi bien avec son équipage qu’avec les personne qu’elle pouvait rencontrer.

Tout n’était que mensonge et seule la Mer lui apportait réconfort et paix intérieure. Peut être même finirait-elle par lui accorder sa plus grande place, ne posant pied sur la terre ferme que pour récupérer quelques fleurs qu'elle aimait tant ou pour ça deuxième passion, la lutte qu'elle pratique depuis plus de 9 ans.

Une caméra s'approche de la jeune femme qui était encore dans l'eau, comme Nimue devant le roi Arthur, la jeune femme replaça ces cheveux avant d'avancer vers cette caméra.

« Êtes-vous perdue ? Vous qui me regarder, des demoiselles en détresse qui se prennent pour des lutteuses, s'avaient vous la définition de ce mot, vous prétendez être les meilleures, quand on est meilleures comme vous aimer le prétendent on n'a pas besoin de le dire les gens le remarque par eux même. »

La jeune femme sortie de l'eau avant de saisir une rose qu'elle avance vers son nez, nous pouvons attendre un peu plus loin des cris, des cris de personne qui se font égorger.

« Apprendre des autres, se forger sa propre expérience, gagner de la vie pour ainsi mieux la conquérir, voila comment gagner un match, gagner du prestige et du respect. »

La jeune femme s'approche de la caméra la fixant pendant quelques secondes avant que celle-ci s'éteigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Lun 31 Oct - 20:22

mon avatarPeyton Roycemon avatarHalloween Partymon avatarMoon Queen

☾ Halloween Party. ☽

feat. Peyton Royce

C'était un visage. Un visage souriant d'enfant. Les traits étaient familiers... pourtant le nom restait flou, à portée de main mais incompréhensible. Son déguisement caché une partie de son visage, mais ont peu reconnaitre facilement grâce a la forme de son corps une femme. Après quelques minutes, nous pouvons apercevoir le visage de Peyton, Cassie de son vrai nom. La jeune femme commencée déjà sa conquête de la fédération. La jeune femme était très peu habillée, Peyton était déguisé en Cleopatre, une partie de son visage était dévisager seulement une simple partie. La jeune femme sortie de son château, elle avait reçu une invitation pour cette fête d'origine païenne dénommée Halloween, cette fête que la jeune femme fêté plus jeune avec son père maintenant mort.. Le véhicule qui devait conduire la jeune femme à la fête se gara devant la porte d'entrée, la jeune femme sortie de son château l'un des serviteurs lui avais ouvert la porte du véhicule, la jeune femme ce plaça a l'intérieur. La voiture démarra pour rejoindre la fédération, la jeune femme replaça ça chevelure avant de croiser ces jambes, elle joignit ces mains. Ce genre de fête, son faite pour rencontrer ces camarades de jeux, ce que Peyton déteste, rencontrée des gens est la chose qu'elle déteste le plus, des personnes souvent malsaine, débile, sans cervelle donc sans intelligence ce qui dégoutée la jeune femme en espérant que ces amies serrons présent a cette fête. La voiture se stoppa, nous sommes arrivées à destination.« Chauffeur, pouviez-vous m'ouvrir cette porte ? » Le chauffeur s'exécute et descend de la voiture, il ouvre la porte de la jeune femme qui sort de la voiture d'une façon gracieuse. Elle était maintenant seule devant la fédération, la voiture venait de partir la jeune femme ouvre la porte de la fédération pour y rentrer. La jeune femme avance dans les couloirs de la fédération, il fessait sombre ce qui ne fessait pas peur a la jeune femme. La jeune femme se retrouve enfin à la régie 12 là ou ce passe la fête d'Halloween, la jeune reste devant la porte observant autour d'elle si d'autres personnes allez arriver.
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Lun 31 Oct - 23:24


Maryse House. ♔

« Le bruit de ses hauts talons claquaient lourdement sur le sol des escaliers qu'elle descendait avec une allure et une prestance hors du commun. Mais personne ne pouvait voir ça, l'endroit était désert et menait dans les bas-fond sombre, humide et effrayant d'un immeuble.»


maryse ouellet outfit

A vrai dire, ce n'était pas un immeuble mais plutôt la nouvelle fédération qui avais contacté la jeune mafieuse. Et oui, entre-temps la jeune femme pour ce faire de l'argent après son divorce avec le Miz avec décidé de se mettre a la vente de drogue, mais pas que. La jeune femme a était rechercher par la police pendant plusieurs années pour divers meurtre, il on abandonner quand il on remarquer la puissance de la jeune femme. De l’eau a coulé sous les ponts depuis le temps que Maryse n'est pas montée sur un ring, s'y réhabituer ne sera pas simple mais la jeune femme avait cette envie, cette envie du ring, cette envie de blesser ces adversaires, cette envie de les entendre crier sous les coups que leurs infligera la jeune femme. Dans une robe très sexy la jeune femme décide d'ouvrir la porte en fer de ça loge. Découvrant, un logement acceptable, ma foi très belle, des meubles parfaitement télé, est des objets de dernière génération. Tout ce qui plaisait a l'ancienne mafieuse. Elle s'avança d'un pas décidé dans ça loge, l'odeur était agréable une odeur de rose. Elle atterrit directement dans le salon, un salon assez spacieux avec un long sofa qui couvraient une grande partie de la pièce, une télé écran plat était accrocher au mur et une table en vers était situer au milieu de la pièce entourer de petit siège. La jeune femme enlève ça veste de ces épaules, elle la dépose sur une commode située proche de l'entrer. La jeune femme fixa pendant quelques instants son salon, c'est à ce moment qu'elle remarqua la chance qu'elle avait. Elle avait quitté la mafia, ce qui lui avait fait mal au cœur, c'est vrai pour recommencer ça vie, se reconstruire et s'imposer. S'imposer dans le cœur de l'univers de l'Extreme Wrestling, s'imposer en tant que championne, ou tout simplement s'imposer. La jeune femme décide de ne pas visiter les autres pièces de ça loge pour l'instant, elle s'installe sur son canapé. Elle pensa à son avenir ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Lun 31 Oct - 23:25



Maryse



Nom réel : Maryse Ouellet.

Date et lieu de naissance : 20 juin 1986, Montréal, Québec, Canada.

Alignement (Heel/Tweener/Face) : Heel.

Manageur :.

Surnoms : Sultry Diva.

Thème Song :https://www.youtube.com/watch?v=-HERvZLZNgY

Code couleur : 99cc00

Gimmick : Pour un personnage que l'on veut cruel, sans pitié voir totalement diabolique, il faut dire que Maryse est dotée d'un physique particulièrement remarquable. Ce dernier ne montre en rien son caractère et les rares cicatrices qu'elle pourrait avoir et qui pourrait la trahir son guérit. C'est une femme ravissante, il est difficile de ne pas penser en la voyant qu'elle est tout simplement magnifique. Grande de son mètre soixante dix huit, elle n'a pas peur de tenir tête à des hommes plus grands qu'elle. Ses longues jambes effilées lui donne des allures de top model, sa taille fine aurait autrefois fait pâlir les starlettes et sa longue chevelure blonde aurait rendu jaloux n'importe quel chauve. Le seul petit défaut qu'elle pourrait reprocher à son corps c'est la couleur de ses yeux, un simple marron. La nature l'a doté de tous les attributs nécessaires, mais le plus souvent, elle fait une fixette sur cette satané couleur marron qu'on ses yeux. D'ailleurs, il n'est pas rare de la voir avec des lentilles pour cacher cette immonde couleur (à ses yeux). Niveau vestimentaire, elle n'est pas bien difficile. On peut aussi bien la voir habillée de manière très féminine et ultra sexy qu'en tenue de combat pour mener sa petite guerre et faire régner son pouvoir.
Finisher : French Kiss [Snap DDT] - French TKO - French Rope [Middle Rope Kinshaka].

Coups spéciaux : Mafia Attack [Kinshaka adversaire debout] - Cyborg Explosion [Feat Spinning Heel Kick].

Moves :
Big boot
Elevated double chickenwing
Elevate double choke
Elevated full nelson
Hairpull whip
Running clothesline
Running leg drop
Spinebuster, sometimes while applying a hammerlock
STO backbreaker
Alabama Slam
Diving Leg Drop
Diving Moonsault
Middle Rope DDT
Middle Rope Hurricanrana
Dropkick
Slap
Facebuster.

Derrière l'écran : sinon je m'appelle Alyson, j'ai 20 ans. Je viens de chez moi, et je regarde le catch depuis 10 ans. J'ai secret années d'expériences en e-fed.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Ven 4 Nov - 18:25

Queen Attack [Elle saisit son adversaire en Maximum Detruction (prise de Maxine) avant d'enchaîner avec un Powerslam]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mer 9 Nov - 0:22

Jolie Garce Gang vs Peyton Royce et ces deux larbins.XXXXXXXX
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mer 9 Nov - 21:20


Kingdom of the bitch.
- ft Lana -
Je te comprends, cela te fait bizarre te rencontrer une personne de mon rang, beaucoup ce son moquer de moi par le passé, beaucoup mon sous-estimer mais maintenant il me lèche tous les pieds. Entre dans ce royaume, celui d'une garce de haut niveau.
Cette beauté qu'on pouvait reconnaitre de loin, ça chevelure blonde vénitienne que toute femme jalousée, ces courbes que tout homme aimerais s'approprier. Et ce visage que nous pouvons maintenant distinguer, un visage angélique ressemblant à celui d'une petite enfant mais il s'agissait bien d'une adulte, cette magnifique femme était donc Lana l'ancienne manageuse de Rusev et Dolph Ziggler était de retour dans cette vieille fédération qu'était la WWE. Là ou tous les anciens déchets renvoyer de la WWE avait fait leurs retours amusant de voir comment les gens peuvent si rapidement changer d'avis l'hypocrisie dans ce monde était tellement amusante à regarder de loin, Lana connaissait cette hypocrisie elle en avais fait les frais. Voilà la raison pour laquelle la jeune femme s'entourer seulement des meilleures pour permettre d'éliminer les faibles plus rapidement et sans se faire la moindre égratignure. Passons ce sujet de discussion, la jeune femme pourrait en parler pendant des heures de l'hypocrisie présente dans la fédération mais se serrai ennuyant pour les gens qui l'écoutent, elle avait plus important à faire. Lana se décide enfin à avancer vers la porte d'entrée de la fédération, tenant seulement dans ses mains de princesse son sac a main, la porte était grande ouverture Lana n'aura donc pas à se salir les mains pour tourner cette poignée de porte pleine de microbe. « Cette fédération elle m'a vraiment ... pas manqué du tout, le business c'est le business comme on dit on va la ou on nous propose la plus belle somme. » Dit-elle tout bas pour éviter que tout le monde l'entent, des gens aussi malpropres et aussi bas socialement ne devrais pas entendre ce genre de discussions, il pourrait prendre Lana pour une folle étant donné que la jeune femme était en train de parler toute seule. Lana continue ça traversé des couloirs, dévisageant les employées de la World Wrestling Entertainment, ils avaient tous un visage étonné de voir une femme aussi belle que Lana, ce qui n'étonne pas la jeune femme vue les morues présentes dans cette fédération comme Sasha Banks, Ember Moon qui ressemble toutes les deux à deux transsexuelles à moitié louper. Arrêtons de parler de ces filles de bas-étages sans aucun intérêt, la jeune femme se retrouve enfin face à la porte de ça loge, la jeune femme était essoufflé comme un coureur après le marathon de New-York. Passons, la jeune femme était devant ça loge elle leva la tête,  malgré qu'elle soit proche de la porte, la jeune femme peu distingué une écriture sur ça porte"Jolie Garce Gang" le nom de son équipe actuelle, elle sourit avant d'ouvrir la porte de ça loge. « C'est une plaisanterie, je suis outrée, une personne avec autant de charisme et de prestige que moi dans une loge aussi minable ?  » Lana venais de perdre sont sourire, malgré tout elle entre dans ça loge avant de claque la porte de ça loge, souriant à la vue de ces valises déjà présentes dans ça loge, elle n'aura pas besoin de les ramener. La jeune femme s'avança dans le couloir de ça loge jetant quelques regards autour d'elle avant de ce stopper dans le salon, elle s'avança vers le sofa avant de s'asseoir, la jeune femme penser, ason avenir à la World Wrestling Entertainment. Mais ce qu'elle savait,c'est qu'elle n'est pas là pour la se faire des amies ou boire une tasse de thé avec ces futurs adversaires.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 596 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Sam 12 Nov - 12:57

http://pa1.narvii.com/5931/decf2ded575cf6c78f0554ded3c0d086d1f3bcb0_hq.gif

https://www.google.fr/search?as_st=y&tbm=isch&hl=en&as_q=Mirajane&as_epq=&as_oq=&as_eq=&cr=&as_sitesearch=&safe=images&tbs=isz:i

https://forum.nationsglory.fr/proxy.php?image=https%3A%2F%2F66.media.tumblr.com%2Fbcd3a5d51025150146c3b61c831efdb9%2Ftumblr_mftianUq5l1r2r06fo1_250.gif&hash=f25d48f9036e2668ab6251d9eb1ca83f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Ven 18 Nov - 19:55


QUEEN PEYTON

- Peyton Royce vs Paige — TITRE KNOCKOUT EN JEU -


UNE REINE NE CE RABAISSERA JAMAIS A UNE SIMPLE PAYSANNE

L'Australie au tout début du 21ème siècle. Autrefois grande nation, elle clignote désormais dans l'ombre des États-Unis, superpuissance mondiale. Les États-Unis, Peyton en rêvait. À seulement 15 ans, son destin était déjà tout tracé. Elle était promise à devenir une grande lutteuse, une grande championne. L'Amérique étant le berceau de la lutte professionnelle, elle se devait d'aller y faire sa vie.

Cependant, ce n'est pas au pays de l'oncle Sam que nous retrouvons Peyton , mais bien dans son pays natal : l'Australie. À l'Ouest plus précisément. Elle n'avait à cette époque pas plus de quatorze ans, elle venait tout juste de commencer son entraînement et s'apprêtait à disputer son premier match officiel. À l'approche de cet important événement, la jeune Peyton avait été envoyée par sa mère dans les bois non loin de chez elle afin de s'y préparer. On la voit alors monter une colline en pleine forêt, seule dans la nuit déjà bien avancée, traînant un sac à patates derrière elle. Elle le traînait avec peine, il semblait si lourd, bien trop lourd pour contenir seulement quelques kilos de pommes de terre. Mais malgré le poids de sa charge, elle continuait son chemin sans s'arrêter, s'enfonçant toujours plus profondément dans la sombre forêt.




On la distinguait à peine dans la pénombre, elle portait une simple robe blanche en lin et avait encore sa chevelure blonde naturelle. Pour on ne se trop quelle raison, elle ne s'éclairait pas et cela ne semblant pas la déranger. Ni les bruits suspects des branches ni les hurlements des loups ne lui faisaient peur. Une attitude bien courageuse pour une fille de son âge, mais Peyton n'était pas une fille comme les autres. Peyton était issue d'une famille de sorcières. Depuis toute petite, elle avait vécu dans ce milieu auquel elle s'était habituée. Bien entendu, elle était consciente que son statut n'était pas celui de tout le monde et qu'elle ne rentrait donc pas dans les normes de la société. Mais toutes ces sottises lui étaient égales : elle aimait le monde des sorcières. C'est pour cette même raison qu'elle se retrouvait ce soir là en ces bois. Aujourd'hui, elle allait enfin entrer dans ce monde dont elle fût spectatrice depuis sa naissance. C'était aujourd'hui son initiation.

Bien informée de ce qu'il allait en être de sa soirée, la mère de Peyton lui avait donné toutes les indications afin qu'elle devienne ce soir-là la sorcière qu'elle a toujours voulu être. Après presque deux heures de marche, elle arrivait au cœur de la forêt. Elle s'arrêta et posa son sac par terre. Le rituel d'initiation ne se faisant pas sur un coup de tête, elle avait déjà acquis des connaissances et de l'expérience dans le domaine. Elle s'était préparée, avait prit un bain purifiant et avait jeûner pendant six heures avant de se lancer. Comme conseillée par sa mère, Peyton n'avait sur elle que cette simple robe en lin, pas de sous-vêtements ni de chaussures. Elle commençait donc à sortir tout le nécessaire de cérémonie qu'elle emportait dans son grand sac. Une bougie pour s'éclairer légèrement, un vieux livre, ainsi qu'une chèvre. Une chèvre noire qu'elle avait égorgée elle-même au préalable. Elle avait d'ailleurs encore le sang de celle-ci sur son buste, c'était apparemment un signe de bonne fortune. Elle disposa le tout sur le sol avant de s'asseoir, la chèvre en face d'elle avec la tête dirigée en sa direction, le livre juste sous son nez et la bougie à côté.




Elle commença par ouvrir le livre. C'était un vieux grimoire qui appartenait à sa famille depuis des lustres, il était transmis de génération en génération à toutes les nouvelles sorcières, et c'était maintenant au tour de Peyton de l'avoir entre ses mains. Elle le caresse d'abord délicatement du bout des doigts en fermant les yeux, puis elle les rouvrent et retire son doigt. Sans qu'elle ne prononce un seul mot, une brise de vent fait défiler les pages du grimoire avant de s'arrêter sur une page en plein milieu du livre. Après ceci, plus aucun bruit ne se fait entendre, plus de craquements, de crépitements ou de hurlements. Peyton, bien que légèrement surprise, commence à réciter à haute voix ce qu'il y a d'écrit sur la page.


Peyton Royce : Par le sabot et la corne je t'invoque, par la peau et les muscles je t'invoque afin de descendre dans le corps de ton enfant. Parle avec sa langue, embrasse avec ses lèvres et danse avec son corps.



Sans que l'australienne ne s'en rende compte, ces simples mots suffirent à la faire entendre. Un cercle rouge venait d'entourer la zone de rituel afin de la protéger. Alors que les craquements reprenaient, Peyton, impatiente, continuait le rituel sans s'en soucier.

Peyton Royce : Dieu cornu, Satan, roi des enfers, accepte ce sacrifice en guise de ma bonne foi : une chèvre noire, parodie du mouton blanc autrefois sacrifié à ton plus grand ennemi.


Alors qu'elle venait juste de terminer sa phrase, une forte lumière vint agresser ses yeux noirs comme la nuit. Cette lumière, c'était du feu. Son sacrifice venait d'être consumé par les flammes en quelques secondes. Étrangement, Peyton ne ressentait aucune chaleur, au contraire elle en avait même presque froid. Elle posa son livre ouvert devant elle et, alors qu'elle ne savait pas quoi faire de plus, prenant un peu panique, un chuchotement se fit entendre entre les branches.

? :
Que veux-tu jeune incongrue ?

Enfin une réponse. Désormais, le point de non-retour avait été atteint. Elle ne pouvait plus faire machine arrière, sous peine d'éveiller la colère du diable. La jeune fille ravala donc sa salive avant de répondre à cette étrange voix.

Peyton Royce :
Que peux-tu donc m'offrir ?


Lui demanda-t-elle en tentant au mieux de masquer son angoisse, et de limiter son excitation. En revanche, la fascination qu'elle éprouvait pour l'expérience qu'elle vivait était, elle, sans égal. Ce chuchotement tout droit venu des enfers qui sifflait dans ses oreilles lui procurait une profonde jouissance.


? :
Voudrais-tu.. devenir riche ? Voudrais-tu.. mener une vie délicieuse ?


Incroyable, c'était donc aussi simple que ça. C'était même un peu décevant à vrai dire, mais pour Peyton c'était la plus belle nuit de sa vie. Elle répondit aux paroles du diable d'un simple oui, un oui vide mais vrai. Après de pesantes secondes de silence, la jeune fille reprit.

Peyton Royce :
Que veux-tu de moi ?

Encore quelques secondes de silence. Au fil du rituel, la lumière produite par la bougie s'était progressivement estompée. Elle produisait désormais à peine assez pour distinguer le visage de Peyton.


Peyton entendit un craquement de branches dans son dos. Quelqu'un se tenait derrière elle, elle sentait son souffle chaud sur sa nuque. À ce moment-là, elle mourrait d'envie de se retourner, ça aurait été la pire des choses à faire. Alors qu'elle pensait que ce quelqu'un finirait par s'en aller, il n'en était rien. Deux mains d'un noir intense vinrent se poser au niveau du buste de Peyton. Deux affreuses mains poilues et dotées de griffes affûtées, une chose était sûre : elles n'avaient rien d'humain. Ces mains démoniaques déshabillèrent la jeune fille afin de la mettre nue. C'était ainsi que le diable aimait ses fidèles : vierges et nues. Peyton se laissait faire, les yeux fixés sur ces horribles mains qui touchaient son corps.

Une fois la jeune sorcière nue, la répugnante créature qui se tenait derrière elle disparu dans l'obscurité et les chuchotements reprirent.

? :
Je suis maintenant prêt à recevoir ta requête, mon enfant.

Peyton , à la fois fascinée et effrayée, prend une grande inspiration avant de répondre sans vraiment réfléchir.

Peyton Royce :
Montre-moi.. ma prochaine adversaire.

Répond-elle, en suffoquant légèrement. Bien qu'elle soit dans une forêt, le souffle commence mystérieusement à lui manquer.

Alors qu'elle vient de faire sa requête au diable, son vœu se retrouve exaucé. Un courant d'air revient faire défiler les pages du grimoire, et en même temps remplir les poumons de Peyton. Cette fois-ci, la fortune nous mène à une page bien plus remplie que la dernière. On y voit des portraits ainsi que des descriptions sous ceux-ci.



Peyton Royce : Paige, une des plus charmantes créatures de cette Terre. Mais attention, la rose a des épines. Paige est tout sauf quelqu'un d'appréciable. En réalité, c'est justement tout le contraire. Au-delà des apparences, Paige est ce que l'on pourrait appeler une briseuse de cœur, c'est-à-dire une femme qui utilise son physique avantageux pour mener les hommes à la baguette et ainsi obtenir tout ce qu'elle veut d'eux. Sadique et vicieuse, c'est une vraie langue de vipère. Ce qui n'empêche pas qu'elle soit parfaitement capable de se battre. N'éprouvant aucune honte, elle n'hésitera pas à tricher pour avoir la victoire. 2 victoires façe a moi ainsi qu'une victoire pour moi, un score avantageux mais n'oublions pas qu'elle a triché pendant ces deux matchs ce qui ne m'étonne pas.

Elle a à peine le temps de lire et d'analyser la situation que le grimoire se referme déjà, tout seul. Elle remet une de ses mèches de cheveux en place avant de reprendre.

Peyton Royce :
Merci mon Seigneur, mais j'aurais encore besoin de votre aide. Guidez-moi jusqu'à la victoire.

Un très long silence, pesant. La toute jeune sorcière en prit presque peur, elle redoutait la réponse de son Dieu. Aillant peur d'en demander trop.

? : Suis-moi.

Ni une ni deux, Peyton se lève en toute confiance. Laissant toutes ses affaires derrière elle, elle suit aveuglement les branches d'arbres qui lui montrent la voie. Seule et nue dans la nuit, sa chevelure blonde d'antan retombait jusqu'au bas de son dos.



Après seulement quelques mètres parcourus, du bruit se fait entendre. Cinq femmes étaient là, debout en train de pratiquer une étrange danse autour d'un feu. Elles chantaient, ou du moins, elles parlaient une langue dénuée de sens, presque archaïque. Cette langue, Peyton l'avait déjà entendue de nombreuses fois : c'était l'ancienne langue de la Lune. Langue souvent utilisée par les sorcières afin de ne pas se faire comprendre par les non-sorcières. C'était une langue presque exclusivement orale de par sa difficulté d'écriture.

Sur le côté, Peyton remarqua la présence d'un animal qu'elle connaissait bien : c'était la chèvre noire qu'elle venait de sacrifier pour son initiation. Cette vision arrivait à la fois à la fasciner et à lui glacer le sang, mais ce qui allait suivre était encore plus fascinant. La chèvre s'approcha de Peyton et ouvrit la gueule.

? :
Le sabbat est la clé. C'est ici que mes pouvoirs sont transmis aux sorcières.

Après un raclement de gorge, Peyton répondit. Elle avait l'air mal à l'aise, pourtant elle sentait au fond que sa place était bien ici.

Peyton Royce :
Comment dois-je procéder mon Seigneur ?

Alors qu'elle ne recevait pas de réponse, les sorcières qui chantaient et dansaient sous ses yeux s'arrêtèrent. Elles se mirent à rire, elles volaient. Oui, elles volaient. Leurs pieds se décollaient du sol et elles flottaient dans les airs en riant. Peyton , les deux pieds bien encrés au sol, les observait. La bouche entrouverte, elle les observait avec une admiration toute particulière alors qu'elles virevoltaient dans les airs.




D'un coup, il n'y avait plus aucun malaise. Plus de doute, pas besoin non plus de réponse. Instinctivement, Peyton savait exactement quoi faire. Elle ouvrit alors ses bras en penchant la tête en arrière pour regarder le ciel.

Peyton Royce :
Satan, tout-puissant roi des enfers, glorieux tyran du chaos, prenez-moi. Prenez mon corps, prenez mon âme, et conférez-moi vos pouvoirs ! Par Lilith et Samaël, acceptez-moi dans votre royaume ! En votre nom je promet de répandre l'horreur et le chaos sur cette Terre !

Alors que les autres sorcières commençaient à redescendre, Peyton, elle, montait. Elle s'envolait à son tour. En elle, Peyton sentait un véritable changement. Elle se sentait forte, elle sentait la force venir en elle. Elle riait. Elle était si haut qu'elle avait une vue sur toute la forêt, elle se sentait si puissante. D'un coup, jouissant d'une énorme poussée d'adrénaline en elle, elle poussa un cri. Un cri d'une intensité incalculable, assourdissant, sauvage, presque inhumain.





Elle criait en fermant les yeux. Impossible de faire machine arrière, elle avait vendu son âme au diable. C'était désormais une sorcière pour le restant de sa vie.




Peyton rouvrit les yeux, dix ans plus tard. Partout autour d'elle, du rouge. On s'y croirait vraiment, en enfer. Elle est debout, immobile, contemplant le haut d'une colline. Sur cette colline, trois géants pieux en bois plantés dans le sol. Au sommet de ces pieds, trois femmes toutes vêtues de la même robe noire. Elles y étaient visiblement pendues à en juger par leur posture, mais quelque chose clochait. Aucune corde n'était visible, comme si elles étaient maintenues dans cette position par une force surnaturelle.

La sorcière commence par se rapprocher de la femme de gauche de manière à être juste devant son pieu. Elle la regarde depuis en bas. C'est une très belle femme, cheveux noir, une peau blanche, un corps de mannequin. Les 3 corps était les mêmes mais de taille différente la jeune voyait en fixant les yeux de cette femme qui elle était et son histoire actuelle.

Peyton Royce :
Paige, regarde-moi ce corps de rêve. Mais ne te méprend pas sweetheart, je sais parfaitement qui tu es. Tu n'es pas du tout ce que tu voudrais nous faire croire que tu es. Nul besoin de le crier, je sais déjà que tu sais te battre. Chose qui ne te rend pas invincible pour autant. Mais là n'es pas le sujet, ce que je suis venu te faire comprendre, c'est que tu es un poison pour la société Paige. Égoïste et arrogante, ta seule vraie qualité est ton physique. Je sais aussi très bien que peu importe ce que je puisse dire ou faire, tu n'exprimeras ni peur ni angoisse à mon égard. Tu aimes faire les choses par toi-même, prendre des initiatives, tu aimes être la meneuse. Tiens tiens, ça me fait penser à quelqu'un ça. Une autre femme nommée Eve, la seconde femme d'Adam. Celle-même qui a pris l'initiative de s'associer au diable en succombant à la tentation, condamnant ainsi l'humanité tout entière. Tu comprends maintenant Paige ? Une femme aussi faible que toi ne peux pas prendre ses propres initiatives.

Sur ces mots, Paige lâche un léger rire en jetant un dernier coup d'œil à la lutteuse a son âge actuelle « pendue » au dessus de sa tête juste avant d'aller se mettre sous celle de droite. C'était également Paige, légèrement moins jeune avec un autre caractère.

Peyton Royce :
Sweetheart tu étais talentueuse à ce moment là, je pourrais même dire que tu étais la reine de la NXT mais aujourd'hui tout a changer, tu enchaînes les hommes avec de l'argent, tu les collectionnes. Ton talent est indéniable, ta tricherie aussi je ne peux que te dire au nez a toi et ton titre. Tu devrais remercier ta mères d'être là pour toi. Tout le monde sait à quoi s'attendre avec toi, tu as toutes les armes avec toi pour tricher. Ça ne sera pas la première fois que j'affronterais une tricheuse. Il est vrai que j'ai autrefois toujours perdu ce genre de combats, mais te faire perdre ce titre serrais la chose la plus heureuse pour moi, te voir pleurer dans les bras de ta mother me plairait vachement pour te dire, redevient comme avant et enlève toi cette image de salope.

Peyton termine sa phrase sur un sentiment de dégoût assez profond envers cette Paige un peu plus jeune justement, si bien qu'elle finît par cracher par terre sous ses pieds avant de terminer par se placer au pied du pieu du milieu. On sent un certain engouement éprouvé par Peyton à ce moment-là. D'une main, elle caresse le pieu délicatement avant de lever la tête.

Peyton Royce :
Paige, le plus triste dans cette histoire, c'est bien toi, cette jeunesse. Cette aura si particulière que dégage. Si j'avais eu la chance de te croiser avant d'apprendre ta vraie identité, je t'aurais presque prise pour l'une des nôtres. Une vraie lutteuse qui n'avait peur de rien, tu as vraiment changé mon enfant, tu étais belle, tu n'étais pas refaite, tu ne rechercher pas le succès, tu ne montrerais pas tes fesses aux hommes avec de l'argent. J'aurais aimé t'affronter à cette époque, où tu étais déjà très talentueuse, je ne dis en rien que tu ne là plus mais tu l'étais beaucoup plus à cette époque, tu aurais mérité ce titre que tu possèdes actuellement. Sweetheart, entends bien cette phrase. Tu perdras ce titre qui est tien, ce titre me reviendra et je montrerais a tout le monde que tu n'es pas si talentueuse que tu prétends être, ta mère ne pourra rien faire seule toi et moi sur ce ring et ton titre tombera entre mes mains et ton sang coulera sur mon visage et je me verrais un plaisir de venir te lécher pour t'humilier.

La sorcière dépose un baiser sur le pieu de Paige. Elle se met donc à rire en reculant pour avoir une vue sur les trois pieux.




Peyton Royce :
Tout comme mes ancêtres, vous finirez consumées par les flammes de l'enfer et vos âmes seront envoyées au diable.

Une lumière orangée vient éclairer le visage de Peyton dans la nuit rouge. Les pieux prennent feu à leurs bases puis le feu remonte jusqu'aux extrémités, consumant les trois prochaines adversaires de la sorcière.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 4 ème SPEECH.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Dim 27 Nov - 23:18

WWE CONTRAT

Vous ne pouvez pas remplir cette fiche de candidature avant d'avoir lu le règlement du jeu : http://wwe-company.catchforum.fr/t1-wwe-reglement#1
Poster cette fiche remplie marque votre approbation du règlement.
Vous pouvez supprimer ce parragraphe lorsque vous remplissez cette fiche.


Derrière l'écran

Prénom : Aly'

Age : 20 ans

Lutteurs/Lutteuses favoris : Beaucoup trop.

Lutteurs/Lutteuses détestés : Sasha, Bayley, Becky Lynch, Roman Reigns, John Cena.

------------------------------------------------------------------------------------

Ton perso

WWE/NXT SUPERSTAR choisie : Naomi et Cameron !

Activité ou Speech : Activité !

Alignement (Face, Heel, Tweener) : Pure-Heel !

Gimmick (décris la en quelques lignes):

Naomi (j'ai un peu refait son histoire au niveau de ça famille) : L'histoire de Naomi commence en Floride. Née d'une union entre un homme et une femme qui s'aimaient amoureusement, elle est la cadette de deux enfants. Sa grande soeur, Kelly(ouias on l'apelle comme ça), est né deux ans avant elle. Déjà petite la jeune femme était autrement que sa soeur qui était timide. Naomi, elle, était toujours prête à aller discuter avec des étrangers. Malheureusement, malgré sont tempérament sociable, l'enfant qu'elle était s'ennuyait sans cesse à l'école jusqu'au jour où son père lui offrit une guitare. A partir de ce jour, l'instrument ne l'a jamais quitté, elle aprenait sans cesse à en jouer et c'est comme cela qu'elle commença à tomber peu à peu dans le domaine de la musique contre l'avis de ses parents qui voulait d'une fille avec un métier sérieux.

Avec l'accord de l'éducation national floridienne, la jeune femme arrêta l'école à 15 ans et décida de faire un voyage musical dans tous les Etats Unis. Emancipée mais toujours en bon terme avec ses parents et sa soeur, elle leur donnait des nouvelles à chaque escale qu'elle faisait. Passant de Californie a l'état de New York, elle se laisse séduire par les Etats-Unis où elle s'y installe.

A 17 ans, elle décide de retourner a l'école ou elle sera diplômé de l'école l'Oviedo High School, elle poursuit ses études au Seminole State College of Florida. En parallèle à ses études, elle travaille comme danseuse pour l'équipe des Orlando Magicmais son groupe se sépare rapidement, elle se rend très vite compte que les études ne lui plaisent pas tant que ça et que son groupe de danse ne lui plaisait plus. Elle enchaîne avec un autre groupe, cette fois-ci plus dans le style gymnastique, il sera nommé "The Nightingales". Trois filles, Trinity (Naomi) la leader, composait, chantait et diriger les chorégraphie. Les trois filles avaient réussit à se faire connaître dans la capitale. Le succès à été connu pendant 3 mois avant qu'elles ne se sépare pour de bon à cause d'une vieille histoire de trahison.

Pendant ces 3 mois, Naomi avait appris à toucher un peu à tout : Apprenant beaucoup de figure de gymnastique, elle se perfectionne en gymnastique et en composition de chanson tout comme elle touche pour la première fois a la natation mais arrête de suite car elle ne s'approprie pas cet élements. La Jeune américaine voit grand, si bien qu'elle entreprend un voyage à Stamford Tout d'abord pour des vacances puis elle finis par s'y installé un ans après la fin de son groupe.  

Fraichement arrivé à Stamford, elle se produit seule en tant que danseuse dans les bars et n'a pas encore accepté les quelques contrats qu'on lui propose. Elle attend le bon moment, LE contrat qui l'a fera briller. Peut-être pour bientôt, non? Mais la WWE vient contacter la jeune femme qui les rejoint pour commencer des entraînements de lutte 4h00 de combat par jours histoire d'être bien entraîner la jeune femme n'a pu le temps de se consacrer a ça carrière musicale. Elle stoppe donc cet objectif pour se consacrer a ce monde de la lutte. Après être retourné quelque temps en Floride là ou elle a gagné une ceinture de catch, la jeune femme revient dans la ville ou se situe le siège social de la WWE pour la rejoindre officiellement est devenir une lutteuse à part entière. Après plusieurs années de catch, la jeune femme se blesse au niveau du dos ce qui la rend inapte a catcher pendant 1 longue année, pendant cette année la jeune femme ce relance dans la musique tout en suivant des cours de rééducation. Après 1 an de rééducation, elle était enfin prête, prête à remonter sur le ring et a confronter ces plus grandes rivales, mais elle ne compter pas revenir seule. Naomi revient donc dans le monde du catch avec son alliée et son ennemie de toujours Cameron ...

Cameron : Oubliez L.A., ses bars, sa musique et ses clubs car ce n’est pas par là que j’ai commencée… Je suis née dans une petite ville de Californie … Autant dire que comparé à L.A., ça fait plutôt office de campagne… Quoi qu’il en soit on choisi pas où on neé et, apparemment, mes parents ne m’avaient pas choisis non plus. J’étais juste le prétexte qu’avait trouvé ma mère pour que mon père se sente obligé de resté avec elle de peur d’être mal vu par sa famille. Elle était maligne ma mère mais pas heureuse pour autant de devoir s’occuper d’une gamine comme moi, trop de boulot elle disait. Quand à mon père il me détestait car je l’avais empêché de s’en aller bien loin avec la boulangère du coin. Et cette haine transpirait dans chacune de ses paroles et chacun de ses gestes qu’il avait envers moi. Et autant dire qu’entre mes parents ce n’était pas le grand amour non plus. Tout cela commençait bien…

A l’école, j’étais plus que bonne … Mais je détestais les règlements et tout ce qui s’en suivaient et je les transgressais sans vergogne à chaque occasion qui se présentait. Je me suis fait virer de plusieurs établissements et j’ai fini par carrément arrêter à l’âge de 14 ans.

C’est là que j’ai commencé à déconner… Mais aussi à décoller… Je squattais à gauche et à droite chez des amis avec qui je faisait rager les flics locaux, mais aussi avec qui j’écoutais de la musique rock à longueur de journée. C’est quand moi et mes potes ont eut 16 ans que l’un de nous s’acheta une guitare électrique. C’est ses parents qui lui avaient offert. Il s’entrainait jour et nuit et finit par nous montrer ce qu’il savait faire et c’est en écoutant l’un de ses compositions que j’eus un déclic ! Je voulais devenir une chanteuse. J’avais toujours eu de l’ambition ce qui avait souvent fait rager mes professeurs à l’école.

Seul hic… Je n’avais ni argent, ni parents pour m’en donner (les miens m’avaient viré de la maison familiale après que je me sois fait arrêté une fois pour possession de substances illicites). Je n’avais qu’une chose que je pouvais exploiter, c’était mes cordes vocales. J’avais eu la chance d’être née avec une sacré voix aigue qui me donnait pas mal de facilité. Mes potes et moi nous montâmes un petit groupe, mais cela ne dura guère. Certains partirent pour l’Université, d’autres commencèrent à travailler. Je me sentais un peu abandonner et multipliait donc les conneries jusqu’à ce que je tabasse un type qui m’avait un peu trop énervé. Pour les flics, s’en était trop… Et je compris assez vite qu’il était vital que je m’en aille.

Je quittai donc la Californie à coup de stop… A 19 ans c’est pas cool le stop mais je suis quand même arrivée là où je voulais, c’est-à-dire à Stamford. Autant vous dire que les premiers mois furent un vrai calvaire. Il m’a fallut trois mois pour trouver un petit job et quatre pour me faire un réseau d’amis. Je parcourais les petites annonces afin de trouver un groupe. Je me rendis à quelques auditions et je fus à chaque fois refuser. Les raisons ? Toutes débiles... Certains me reprochèrent un style pas assez métal, d’autres un manque de ponctualité. Mais le pire, c’était la fois où je me suis fait virée parce que j’avais, soit disant, un sale caractère. Quoi qu’il en soit, ces premières expériences me frustrèrent un peu. Heureusement avec quelques bons contacts et des rencontres bienvenues je réussis enfin à monter le groupe que je voulais. On était soudés et avions un style très rap sans basculer dans le glam.

Les débuts furent difficiles comme pour tout groupe. D’abords les clubs et les bars où je me fis rapidement une réputation de bagarreuse instable bourré de talent. Après deux ans à tourner dans les clubs et à devenir de plus en plus connus à Stamford. les managers commencèrent à s’intéresser à nous et on eut notre premier rendez-vous avec les gars de cher Brown Sugar Corp. J’étais super heureuse mais je me rendit compte que chanteuse/rappeuse n'était pas le métier que je voulais faire. Après une bagarre en boite de nuit je me fait repérer par des manageurs de la WWE dont Shane McMahon. Qui me fait une proposition des plus plaisante celle de la Tough Enough je fut rapidement éliminé a cause de ma non passion pour le match. Après mon élimination les officiels décide de m'éjecter a la Florida Championship Wrestling seulement en tant qu'annonceuse quelques temps après je fait mes débuts en tant que catcheuse "officielle", la bas je rencontre une fille que je vais admirer et aimer, Naomi. Une grande amie depuis tout ce temps et oui, après être arriver a la WWE je me place aux côtés de Naomi nous créons une team que vous connaissez tous. Mais voila, toute amitié a une fin, j'ai du la trahir elle me fessait trop d'ombre, j'ai était ensuite renvoyer de la WWE après avoir défendu Ryback. Après mon renvoie je me consacre a la musique et je me rapproche de plus en plus de Naomi ? Un retour, possible vous le serais bientôt.

Finisher Naomi :
♢ AMAZING ! Slay–o–mission [Headscissors crucifix choke]
♢ #FEELTHEGLOW [Handstand modified headscissors drive]
♢ Rear View [Jumping hip attack]

Finisher Cameron :
♡ GIRL BYE ! [Modified DDT]
♡ STANKOLOGY ! [ https://www.youtube.com/watch?v=zebvshrrlgU à 12min22 bon c'est effectuer par des gamins mais c'est styler]
♡ #NOBODY ! [Backstabber enchaîner avec un dragon sleeper]

Moves signature Naomi :
♢ Running Inverted Metora
♢ Modified Falling Inverted DDT

Moves signature Cameron :
♡ Moonattack [Modified Leg Lariat]
♡ Moonattack V2 [Split Legged Leg Drop]
♡ Running Facebuster.

Autres moves Naomi :
♢ Wheelbarrow stunner.
♢ High Leg Drop.
♢ Roundhouse Kick, from the ring apron.
♢ Enzuigiri.
♢ Sit-out jawbreaker.
♢ Dropkick.
♢ Hurricanrana.
♢ Leg lariat.
♢ Split Legged Moonsault.
♢ Full nelson bomb.
♢ Running Metora.
♢ Pop-UP Meteora.
♢ Feint-Spinning Heel Kick.
♢ Top Rope Vault Splash.
♢ Diving Crossbody.
♢ Tous les autres moves de Naomi.



Autres moves Cameron :
♡ Crossbody.
♡ Small Package.
♡ Thesz Press.
♡ Split-Legged Armdrag Takedown.
♡ Sleeper Hold.
♡ Second Rope Crossbody.
♡ Monkey Flip.
♡ Big Boot.
♡ Bulldog.
♡ Cattle Mutilation.
♡ DDT.
♡ Headscissor Takedown.
♡ Corner Headscissor.
♡ Wheelbarrow roll-up.
♡ Spinning Facebuster.
♡ Autres moves de Cameron.

------------------------------------------------------------------------------------

Autres

Comment as-tu connu le forum ? J'était la au début.

Es-tu grapheur ou bookeur ? Bookeuse.

Peux-tu l'être pour nous ? Beh j'ai pas le choix mdr

Tu fais tes segments ou tu autorise le staff à en faire ? J'autorise le staff seulement si je peux visualiser le segment et le modifier a ma guise.

Questions ou autre ? Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mer 30 Nov - 18:45


Charlotte Lannister.
Shame !
Saraya-Jade BevisVeuve - Union LibreCharlotte LannisterThemeHeelCatcheuse
EgoïsteRancunière
SarcastiqueMystérieuse
SournoiseEnvoûtante

Fiche Technique

Ashley Elizabeth Flieh (née le 17 août 1992 à Charlotte, Caroline du Nord, Etats-Unis) est une catcheuse américaine. Elle est actuellement sous contrat avec la SOW. Elle signe sous le nom de Charlotte Lannister avec un alignement Heel et un style de combat tourné vers le Brawling - Powerhouse.

Taille : 1,78 m - Poids : 55 kg - Cheveux : Blond - Yeux : Marrons/Bleu

Prises :▬ Backpack stunner.
▬ Big boot. ▬ Charlotte's Web (Split-legged evasion transitioned into a bridging inverted roll-up). ▬ Figure-four headscissors. ▬ Kneeling hangman's neckbreaker. ▬ Knife edge chop. ▬ Running jumping knee drop. ▬ Moonsault. ▬ Sitout wheelbarrow facebuster. ▬ Somersault senton. ▬ Spear. ▬ Sharpshooter. ▬ Swinging neckbreaker.

Finishers : ▬ Natural Selection (enrobe le cou de l'adversaire sur les fesses tandis qu'elle exécute une roulade en avant derrière lui). ▬ Figure-Eight Leglock (croisement des jambes avec ceux de l'antagoniste pour exécuter au final un pont) ▬ Natural Selection II (Natural Selection de la troisième corde)

Surnoms : ▬ La Souveraine. (en solo)

Couleur : Purple

Histoire & Gimmick

Le constat de Charlotte en un mot : Narcissique. Plutôt ironique mais pas si surprenant que ça finalement. La plus grosse erreur que font les personnes en général, c'est de croire que l'ancienne championne de la WWE et ses mauvaises intentions sont avant tout guidées par son amour inconditionnel pour la renommée de sa famille. La réalité en est toute autre. Charlotte se préoccupe seulement de son bien-être car c'est la seule extension qui l'épanouisse.

Elle serait incapable de faire la part des choses et aurait une vision manichéenne d'elle-même et du monde qui l'entoure. La plupart d'entre nous pouvons voir nos propres nuances de gris, le bien, le mal, nous avons des forces et des faiblesses. Au lieu d'adhérer à cette réalité pourtant si flagrante, la fille de Ric Flair embrasse la croyance selon laquelle elle est sans valeur, endommagée et désespérée soit qu'elle est impeccable, douée et parfaite.

Mais n'a-t-elle aucun amour envers les autres ? C'est ce que la majorité des citoyens pensent des narcissiques. Mais ces derniers peuvent plus ou moins ressentir un certain amour pour d'autres. Nous l'avons pourtant vu, ses relations avec Ric Flair étaient complètement fusionnelles. Il y a une sorte d'amour narcissique dans lequel la personne aime les autres comme une part d'elle-même. Ric est son sang et il partage une partie d'elle. En tant que tels, il se doit d'être parfait, comme elle l'est, mais la suite de l'histoire est connue.

Charlotte est donc incapable d'aimer quelqu'un qui n'est pas elle-même. Ni même son acolyte Braun Strowman, qui lui, ne préoccupe de son bien-être personnel et ne fait qu'exécuter ses ordres pour mener à bien sa popularité au sein de l'entreprise (utilisé en tant que manageur dans l'entreprise). Et si une grande partie de ses fans pensent qu'elle est animée d'un amour passionné pour lui, eh bien sachez qu'une fois de plus, ils se trompent. Mais il ce sépare mais Braun reste le manageur de Charlotte.

Sur le ring, son attitude a légèrement changée. Fini les matchs dénués de sens, Charlotte est maintenant plus réfléchie, plus stratège et fonce moins dans le tas. Elle observe longuement ses adversaires d'un regard presque gênant et a toujours l'air d'avoir une longueur d'avance sur eux. C'est une reine, mais avant tout, c'est une combattante, une guerrière qui prêche un message simple : elle veut se battre. Brutale, agressive et enragée, elle n'est pas là pour jouer. Elle met du temps avant de lancer l'offensive mais sait exactement comment s'y prendre avec des prises rapides et puissantes. Très rarement malmenée, elle est capable de dominer et de s'adapter à presque n'importe quel adversaire, restant toujours très violente dans ses gestes.

Très sarcastique, c'est la seule manière qu'elle a trouvé pour pouvoir côtoyer au quotidien des gens qui la dégoûtent profondément. Au fond, Charlotte  est surtout égoïste et plutôt sournoise. Elle n'a pas grande considération pour les autres et n'hésite pas à tricher ou à les utiliser en usant de ses charmes de reine pour servir ses propres intérêts. Par rapport aux autres, elle se sent à part. Et pour cause, elle est souvent seule, s'isolant et sortant majoritairement la nuit, préférant le silence des ténèbres à l'agitation du jour. Cette solitude et ce silence lui donnent un côté mystérieux qui lui vaut le surnom de « Dark Knight ».

Les liens




Mental et autre : Mental - Charlotte ne ce laisse pas découragé par ces adversaires, elle est une jeune femme manpulatrice elle aime blesser ces adversaires et les faires souffrir, les entendre crier et la seule chose qu'elle aime. Seilah n'en reste pas moins une fille dotée d'une intelligence supérieure aux humains, ce qui lui permet d'établir des plans de stratégie rapidement.

Catch Phrase : Tout simplement, Shame.

Faits marquants e-fed : Charlotte Lannister une grande légende des fédérations actuelle, 1 fois championnes des vixen's (NIW) pendant 45 jours. 2 fois Hardcore Champion (DE) pendant 145 jours et 25 jours et 7 fois championnes des women's (WS) pendant 7jours - 141jours - 25 jours - 10 jours - 74 jours - 80 jours - 1 jours - 217 jours.

Braun Strownman : Braun, mieux connu sous le nom de ring Braun Strowman est l'ex-fiancé de Charlotte et l'amant secret de Shannon. L'américaine ne lui a jamais pardonné sa trahison, et ce même après sa mort. D'abord tué par sa fiancée, il est ensuite ramené à la vie par Daffney. Il aura cependant perdu son humanité lors du processus et se retrouvera le visage détruit. On pourrait croire que c'est le mouton de la farce, mais ce n'est pas le cas. À dire vrai, c'est même lui qui a l'avantage dans toute cette histoire. Il se plait beaucoup à jouer d'un côté l'amant caché de Shannon et de l'autre le fiancé décédé de Charlotte. Sans oublier son rôle de manageur qu'il doit remplir afin de survivre et dans lequel il s'amuse énormément. Cependant, Braun n'a jamais pu digérer le fait que les deux femmes aient pu lui ôter la vie aussi facilement et compte bien se venger en leur faisant subir le même sort : les tuer pour ensuite les ramener le visage détruit. Mais avant ça, il compte bien détruire psychologiquement les deux femmes qu'il a à sa merci en les retournant l'une contre l'autre.


Off-Screen
On me connaît sous les pseudos de Athèna ou LEE, j'ai 24 ans et je suis une étrangère. J'ai connu le forum grâce à FA et je suis venu ici parce que je me suis perdu. Bien entendu j'ai lu le règlement (4x) de ce joli forum.
Merci :love:

(c) People's Glory



Je précise ici pour l'entrée, je fait un truc bref elle aura la même entrée qu'a HIAC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mer 7 Déc - 19:03

http://image.noelshack.com/fichiers/2016/41/1476636340-alexaava25-1.png
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/41/1476463345-ajava14.png
http://i37.servimg.com/u/f37/12/04/77/55/ugwygo11.jpg
http://www.zupimages.net/up/16/43/wr8m.png
http://www.zupimages.net/up/16/43/kml9.jpg
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1482093360--.gif


Dernière édition par Mavis Vermillion le Dim 18 Déc - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Mar 13 Déc - 15:16

An empire does not build in a few minute. It can take several years but as long as your goal is to fix it can not rise. You will have more thant to succed. Nia Jax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Lun 27 Fév - 22:42

http://www.zupimages.net/up/17/08/04a0.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Ven 3 Mar - 17:46

Prénom Nom
courte citation ou paroles de chanson pour faire jolie courte citation ou paroles de chanson pour faire joli, courte citation ou
Perfect Disorder
Surname Alvarez.
First name Nicholas.
birthday 7 février 1996, Madrid, Espagne.
age 21 ans.
origins Espagnole.
sexual orientation Hétérosexuelle.
relationship status Célibataire.
university Il a fait des études de médecine.
money maker Chanteur.
Social climber Modeste.

Première chose à laquelle tu penses au réveil l'Espagne.
Première chose que tu fais en rentrant le soir Je mange.
UNE MUSIQUE QUI TE FAIT CHANGER D’HUMEUR EN UN RIEN DE TEMPS Coldplay | Hypnotised
L'activité qui te remonte toujours le moral La musique.
Si ta vie était un film, ce serait: Fifty Shades Darker.

Ce qui te fait le plus facilement pleurer L'amour.
Ton plus grand complexe Mon corps.
Ta plus grande fierté Mes proches.
Ton mot préféré do it for your lover.
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux Il n'y en a pas.

Définis-toi avec une expression Une divinité sur terre.
Ta personnalité en un mot  Détestable.
Ta personnalité (au lit) en un mot  Conséquent.
Plutôt sexe ou abstinence ?  Sexe.
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ?  Je rend tout le monde beau.



Who are you ?
you're the judge oh no
Nicholas Alvarez, il a jamais aimé ce prenom, donner par ses deux parents. Il a 21 ans, il est tout jeunes et adorable il pourrais plaire a n'importe qui. Il est né a Madrid, son passeport indique "espagnol", le tout estampillé du seau rouge de la mairie où il l'a fait refaire. Maintenant, il vit aux Etats-Unis à Los Angeles. Nicholas il affectionne plus particulièrement les lointaines origines espagnoles de sa mère, pays maternel où il passe le plus clair de ses vacances. Il est né le 7 février 1996. Après des études en médecine. La famille de son père a longtemps vécu à Madrid. Il se veut discret sur sa vie sentimentale, si bien que personne ne sait vraiment si il est réellement célibataire. Il est hétérosexuel seule les femmes le rendent fou. Il est né dans une famille avec des revenues très modeste se qui la aider à avoir une bonne éducation.

Nicholas il est comme une boite de dragées Bertie Crochue; on peut tomber sur un parfum banane très appréciable, comme on peut se retrouver avec une saveur balais à chiottes après récurage. La vérité c’est qu’on sait jamais de quel pied il se sera levé, avant qu’il ouvre la bouche et, généralement, dès que c’est fait, vous pouvez être certains que ça donnera le ton du reste de la journée. Parfois vieux con, d’autres fois adolescent dégénéré, c’est dur de se reposer avec un type du genre dans ses contacts. Ordonné, si bien que la frontière s’amenuise entre satisfactions d’un espace propre et rangé et trouble obsessionnels compulsifs. Son appartement est, d’ailleurs, certainement le seul de tout l'immeuble à être impeccable. Il va même jusqu’à replacer le col de chemise d’un type qu'il connais et qu'il croise dans la rue. Un brin sauvage, la seule manière de l’approcher réellement c’est en titillant sa curiosité, ou en lui offrant une tasse de café avec un nuage de caramel liquide. Intègre (terme sujet à débat, parce qu'on pourrait se poser des questions), honnête (s'il y a quelque chose à y gagner), franc au point d’en être parfois cassant, Nicholas il n'a pas vraiment cette petite voix dans la tête qui lui dit de s’arrêter quand il dépasse les limites, quand il passe du mec sincère à l’affreux connard qui vous pointe vos défauts sans vraiment réaliser la portée de ses mots. C’est le type qui arrive plus facilement à se mettre les gens à dos qu’à s’en faire des amis, certainement parce qu’il a plus de respects pour ses opposants que ses amis, aussi fidèles puissent-ils être.
Innocent ◈ Il ne se mêle pas des histoires de justice, il se concentre plus sur ça carrière musicale mais sur ça carrière musicale.
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Son casier judiciaire est un peu remplis, vendeur de drogue il fut un temps il a passé quelques mois en prison et heureusement pour lui, en réalité la fortune de ces parents la aider a sortir plus rapidement. À par ça, il buvez pas mal d'alcool mais pas assez pour l'emmener en prison.

Son casier s'élargira-t-il dans le futur ?
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo Matthieu.
âge/anniversaire 18ans
Pays Pays-Bas
Présence 5j sur 7j
PersonnageScénario
Intrigue Non, peut-être plus tard.
Où as-tu trouvé le forum ? partenariat
Qu'en penses-tu ? Il est magnifiquement beau
Newsletter Oui
En cas de suppression acceptes-tu que ton personnage puisse devenir une des victimes en cas de suppression ? Pourquoi pas
Ta plus grande peur vis à vis du forum L'intégration peut-être
Autre chose ? Non
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼ Manel Navarro </span> • Nicholas Alvarez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Ven 3 Mar - 19:46

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free
Mai 2012, Madrid.

Combien d’heures était-il resté là, assit, prostré, dans les escaliers, à appuyer les paumes moites de ses mains sur ses paupières, comme pour chercher à se crever les yeux, les enfoncer au fond de sa boîte crânienne et les digérer. Les images qui s’y étaient imprimées avec. Ç’aurait du être une après-midi délicieuse; il avait un bulletin excellent, une soirée avec des copains pour le week-end (quand ses parents le poussaient à se faire des amis), mais surtout les vacances d’été étaient là et Nicholas s’était laissé monter tout un plan génial par sa mère. Ils devaient se reposer le lendemain, préparer leurs valises et partit rejoindre les grands-parents en Italie; le couple sexagénaire avait même prévu un petit voyage en Autriche puis en France et Nicholas était impatient de visiter ces deux pays. Il aurait du être heureux. Ils auraient du être infinis. Mais sa mère avait mis un point final à cette euphorie, en s’ouvrant les veines dans la baignoire. Sans un mot. Sans une note. Pas même une larme sur ses joues. Juste ce sourire serein, cet air libérateur sur ses traits alors qu’elle devait se sentir partir. Il était resté sans voix, cloué sur place par l’air reposé de sa génitrice et c’était avec un sentiment d’abandon terrible qu’il s’était assit en bas de l’escalier, à attendre le retour du père, à chercher au fond de lui le mécanisme pour activer ses cordes vocales, émettre un son, un cri, des pleurs. Rien. Le vide. Le néant. L’apocalypse émotionnel; comme si une tornade était passée dans sa poitrine et avait balayé, d’un coup d’un seul, les émotions les plus humaines dont il pouvait faire preuve. Une page blanche. Une façade.

Le poids de son sac, les livres qui lui bousillaient la colonne vertébrale et dont il ne se séparait jamais, n’était plus rien en comparaison de celui qui lui écrasait l’estomac. Il ignorait si c’était la vision de ce corps sans vie ou le sentiment de le savoir, de l’avoir toujours su, que cela arriverait qui le bloquait. La notion du temps, abstraite pour l’esprit torturé, mais aussi la conscience de sa situation lui échappèrent et incapable du moindre geste, du moindre son, il avait laissé son père entrer dans ce théâtre de l’horreur, sans le prévenir, sans le sauver.

Cette colère chez son père l’avait frappé alors que ses mains s’appuyaient sur ses épaules, serres d’aigle, griffes d’ours, marquant sa peau de dix petits points bleutés, à travers le t-shirt. C’en était fini des plans sur la comète, des promesses dérisoires, des rires retentissant, des pas légers de sa mère dans le couloir.. Et elle était pourtant partout. À chaque coin de rue, à disparaître derrière la porte dès que Nicholas montait les escaliers, à se cacher sous ses draps à l’heure du coucher. Les terreurs nocturnes débutèrent en fin de mois et l’achat d’un chien par son père n’aida pas son fils à se sentir plus en sécurité. Les séances avec les meilleurs psychologues, puis psychiatres, des environs n’arrangèrent pas réellement les choses non plus; Nicholas se plongea dans un mutisme profond, protecteur, réparateur et son père ne vit d’autre solution que d’emmener son enfant ailleurs. A la fin mai ils enterraient ça mère. A la mi-juin, ils partaient à Barcelone.

Fin 2012, Barcelone.

Il aurait voulu que ce soit différent, mais la vérité c’est que lorsqu’Erica entra dans la vie de son père, qu’il la lui présenta pour la première fois, Nicholas, l’adolescent rebelle et colérique, décida de la détester. Pas parce qu’elle remplaçait sa mère, elle était différente de ça mère en tous points, mais pour ces raisons justement; elle était brune, avait la mauvaise habitude de rester des heures dans la salle de bain, le samedi après-midi, pour se teindre en rousse ou en châtain. Ses grands yeux sombres scrutaient votre âme, votre être tout entier et vous laissez avec rien d’autres que des sensations étranges au fond du ventre. Elle parlait à voix basse, toujours, comme si chacune de ses réflexions était un secret à ne partager qu’en petit comité. Sa fille et elle avaient une relation qu’il enviait, parce que depuis la mort de sa femme, son père s’était un peu éloigné de Nicholas, l’enfant douloureux, l’enfant triste, le gamin qu’il ne reconnaissait plus simplement parce qu’en un instant il était devenu un adulte et qu’il peinait à sécher ses larmes et accepter le fait que son fils avait perdu sa naïveté. Les thérapies auxquelles il inscrivait constamment l’adolescent ne l’aidaient pas à mieux le comprendre et les disputes étaient plus régulières que les confidences. Il filait du mauvais coton; incapable de reprendre le cours d’études normales, enchainant les mauvaises appréciations, obligé de changer trois fois de lycée en une année.. Son père avait fini par lui coller un ultimatum et il avait jusqu’au mariage pour se décider; il se reprenait en main, ou il terminait en pension militaire. Parce qu’il fallait être honnête, son père n’avait jamais été capable d’ériger des règles, de mettre des limites et en ce temps-là, Nicholas en profitait amplement. Il en abusait. Sortait la carte de l’orphelin pour se faire prendre en pitié, ajoutait une bonne dose de larmes… Mais Erica n’était pas dupe. Jamais. Sa fille, Ellie, se faisait régulièrement avoir, surtout quand elle avait quelque chose que Nicholas désirait à tout prix, mais pas Erica. Elle était là, constamment sur son chemin, à lui barrer la route, à le menacer de cette espèce d’aura qu’elle dégageait et qui le rendait malade. Elle était la figure d’autorité à laquelle se heurter. Elle était l’ennemi. Elle était l’objectif, sans doute.

C’était à la veille du mariage que Nicholas avait compris pourquoi il avait tant besoin de la titiller, d’essayer de la faire sortir de ses gonds, de la faire réagir. Il voulait qu’elle s’inquiète pour lui, mieux; qu’elle s’intéresse à lui. Qu’il ait une importance certaine dans sa vie. Elle était là, dans sa robe beige; pas de blanc, elle trouvait l’idée ridicule, sachant qu’elle avait déjà été marié de son côté, le père de Nicholas aussi. Pas d’église non plus. Pas de grande cérémonie. Juste elle, son père et les deux enfants et quelques amis proches. Et elle était belle dans sa robe beige. Et ses cheveux qu’elle relevait sur sa nuque.

Février 2017, Los Angeles.

Maintenant 3 ans qu'il a quitter l'Espagne, les premières années fut très compliquée à gérer, les derniers mois de 2017 furent plus paisibles. Nicholas, lui, se heurtait à l’horrible réalité; Los Angeles n’était pas le cocon paisible qu’on lui avait décrit. Une vague de crainte, des corbeaux mystérieux, des menaces à peines voilées. Cette ville était cruelle, mais il fallait avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Dim 5 Mar - 0:29

http://www.zupimages.net/up/17/09/32vt.gif | http://www.zupimages.net/up/17/09/jfvb.gif |

Billie Kay s'approprie l'espace qui l'entoure dans l'objectif de le redimensionner en une touche de fleur noire, obscure, où les seules la racine de celle-ci reste en parfaite harmonie avec la nature. C'est bien la seule chose qui puisse la rattacher au monde en couleurs... La Femme Fatale, ou The Mortal Women est une symphonie à elle-même, les murs grimaçant à ses pouffes se soumettent à sa présence, comme si sa prestance était reine. Endossée de plusieurs tissus si fins et étendus, on peut dire que ses premières missions sont de tâter le terrain, agrémenter les péchés mignons de ses antagonistes et d'étendre son terrain de jeu. Selon elle, la vie n'est qu'un échiquier où seuls les rois peuvent manier leurs pièces à leur aise. Divergeant la réalité au jeu; le seul conseil que l'on peut donner aux cibles de cette femme est qu'il faut se méfier de ses caresses trop peu suspicieuses. Ainsi, Billie Kay ne se donne qu'à l'archive de ses quêtes, souriant uniquement lorsqu'elle a une bonne nouvelle à la clef. Elle rit à la colère, à la furie, plaçant toute sa zen-attitude dans une drache lunaire où réjouit ses victoires d'échiquiers.


Dernière édition par Marie Stuart le Dim 5 Mar - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Dim 5 Mar - 0:34

Les problèmes surgissent vers l'année 2012 à 2013 et répandent leur lot d'horreurs. Elle apprend le décès de son dernier frère "Reid Flair" avec stupéfaction lui ordonnant un moment de recueil familial et un arrêt complet de sa formation de catcheuse. On lui a enlevé l'un de ses piliers de vie. Son cœur a ainsi vasillé et s'est incliné d'un côté comme de l'autre. Ses années à la World Wrestling Entertainment ont été ponctuées par d'intrépides découvertes, encore et toujours, montrant à plusieurs reprises son caractère impulsif et spontané. Les années défilent de jours en jours et Charlotte Flair n'est qu'une étoile qui a mérité sa place au côté de celle de son père, Ric. Mais, plus elle grandit, plus elle percute la réalité en face : son deuil n'était qu'un leurre. Son frère, au final, arraché de ses mains, injectant à Charlotte, une nouvelle rage coulant dans ses veines bleutées. Une rage juvénile mais beaucoup plus intense… Elle se retrouve anéanti. La perte de son mentor forge son caractère. Les dégâts de celle qui se renomme comme étant une Maîtresse du Feu sont de regrettables dégâts dont elle est souvent la cause ainsi que certains dégâts collatéraux. Seuls quelques privilégiés peuvent espérer fréquenter la Red Master sans y laisser sa peau depuis qu'elle a rejoint le rangs de la New Wrestling Entity. Ils n’ont guère le choix : elle fait partie des vestiges d'une industrie légendaire, profiteuse du statut de son père, lieutenant principal du premier cercle des lutteuses. Et si vous ne croyez pas en son règne, honte à vous. Charlotte Flair n'est plus cette fleure aux teintes rosées, semblable à celle de la Belle et la Bête, non... Charlotte Flair a apprit à maîtriser les braises, à embrasser celles-ci pour lire les mystérieux secrets qu'elles peuvent garder sous leur lueur. Charlotte Flair n'est plus, non... Elle est devenue un danger public, en compagnie d'une seule ambition ; être en contact avec la personne que la vie lui a volé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Sam 11 Mar - 19:16

https://www.youtube.com/watch?v=4O1Vq5toEZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Dim 12 Mar - 22:00

exploit à conquérir
- chapitre un -

AU SEIN DU RING,   12 MARS 2017
Envolez-vous jusqu'au point d'arriver, celui qui rend fou votre désir, votre soif d'objectif. Bien que ce point est introuvable pour certains, imaginez cette fois-ci, une femme sous l'ombre d'un rideau de plume, prête visiblement à troquer le respect pour posséder le plein pouvoir. Son sombre faciès distingue toute la haine que l'on peut ressentir chez une personne dite « normale ». Une cascade de chevelure se soumissionnait au moindre mouvement, au moindre geste. Elle s'apprêta à soulever son regard dans la plus grande lourdeur.

(...)

Le ridicule est à son comble. La fermeté du talent a-t-elle perdue sa valeur ? Cette possibilité de se diriger vers un avenir prometteur est-elle trop demandée ? Ces derniers jours nous ont prouvés que l'absurdité féminine est omniprésente et particulièrement ce que j'ai en face de moi aussi. Entre des enfantines dont la capacité de parler correctement est limitée et une division parfaitement invraisemblable, il y a de quoi faire rigoler Coluche. Pauvres âmes... Heureusement que je suis présente là pour raviver la flamme et faire de ce roster un véritable champ de bataille. Vos roses sont ternies par la jobardise et vos couleurs n'ont même plus de richesse. Je comprends parfaitement le désarroi de certains lutteurs qui veulent se convertir en femme pour apporter un peu plus de volume. Certains y arrivent, comme à l'époque Asuka, d'autres moins... Le résultat y est ! Mais insuffisant puis-je le dire. La vérité est là. Des lutteuses avec une performance irréprochable ? Jamais. Jamais vous n'en verrez ici. Elles sont toutes basées sur le principe de viser la ferraille pour ensuite monopoliser sur leur avenir. Ce sont des paroles que l'on est habitué à entendre, comme un disque qui tourne en rond au fin fond d'une maison... Pensez-vous réellement qu'un jour, cette fameuse section va pouvoir prendre de l'ampleur avec une telle championne comme Alexa Bliss ou autres pimbêches qui vont sûrement la succéder ? Le district n'a aucunement l'air d'en être un. Et je ne blâme pas seulement le nôtre, mais les hommes aussi. Tous sont accrochés à un câble sans résistance... Et, bien sûr, on appelle ça... Des hommes. Des hommes qui n'ont même pas l'apparence intitulé et la preuve conforme : des mono-sourcils, des lardons purulents, des cure-dents qui aboient dans un microphone et qui se prétendent être David Guetta avec ça... Et en dernier, des visages déformés qui ont rencontré pas mal d'adversaire pour au final ressembler à rien. Voilà le vrai visage de la EPWE. Mais, avec mon arrivée, celle-ci va confortablement changer la couleur de sa fiole. C'est d'un soupir que je reproche à cette fédération d'avoir recruté de tels talents, enfin, si on peut appeler ça des talents. Je n'ai pas envie de me mettre les compétiteurs et compétitrices à dos, bien au contraire, vous êtes aimables et charmants , mais vous occupez une place qui n'ait pas à votre niveau. Pourquoi n'allez-vous pas prendre des stages de caméra-mans, ou d'intervieweurs ? Ça, voyez-vous, c'est de votre surface et de ta surface, AJ. Moi, je suis au-delà donc je me dois d'être illuminée par d’innombrables spots et ainsi mettre en évidence toute la beauté de la perfection.

Après avoir stigmatisé le contenu de l'entreprise, la lutteuse délivra un sourire des plus excentriques.

Je pense que mon objectif est simple et surmontable : posséder le titre des femmes et imposer mon règne. Il est vrai qu'il sera rare de voir des personnes comme moi ici, je rivaliserai contre tout le monde s'il le faut. Je l'aurai un jour ou l'autre. J'en profiterais, en abuserais afin de prouver que mon nom n'est pas de simples pseudonymes : je suis bien plus. Et... L'évolution constante de ma souveraineté imposera un malus à celles qui oseront me rejoindre. Nous avons tous un fardeau à porter. Evidemment, c'est bien de faire la route avec quelqu'un qui nous aide à le rendre plus léger. Mais en général, il vaut mieux se défaire de ce qui nous pèse tant pour pouvoir rentrer chez soi beaucoup plus vite, en supposant bien sûr que quelqu'un sera là pour nous accueillir. Pourquoi nous accrochons nous à ce fardeau, même quand nous voulons à tout prix passer à autre chose ? Puisque nous savons tous que nous risquons de le lâcher trop vite... Réécrire l'histoire, pas la réécrire pour quelle soit remplit de mensonge, bien sûr que non, je ne suis pas des femmes comme ça, je détiens un minimum de dignité contrairement à ton règne dans une certaine fédération. La recomposer à ma façon sera la meilleure chose à faire pour que cette division puisse survivre. Beaucoup trop d'entreprises ont coulé et les dernières championnes ont été indignes de la définition d'être une lutteuse. Ma première valeur est le courage. Nous le devons particulièrement à mes ancêtres qui dotaient d'une grande force de caractère, caractérisée notamment par un adorable courage. Ce dernier leur était utile dû aux nombreuses épreuves qu'ils devaient surpasser. Je compte l'utiliser pour mes épreuves ! Je ne vais pas essayer le courage, je le ferais. Je ne peux me voir, ici, ça se limite à être celle qui regarde dans le miroir et qui se dit qu'il faut se démarquer des autres. Je me verrais définitivement une fois cette lourdeur allégorique autour de mes hanches dessinant parfaitement la colonie que je mène.

La demoiselle cachée par les filets en dentelle écarta ses bras et tourna sur elle-même sous les applaudissements. « We want you ! » ironisa le public, cela provoqua automatiquement les petites phrases provocatrices en dehors de son microphone comme « Yes, but Shut Up ». Visiblement en besoin de s'exprimer vocalement, l'australienne finit ensuite par replacer son accessoire qui diffusa sa voix aux quatre coins de la pièce, où elle enchaîna avec succès son speech...

Entraide. Quel beau mot et malheureusement presque plus valable de nos jours ! Dans notre société actuelle, il se fait bien trop rare de rencontrer l'entraide et même à la ECW. Et même pour toi AJ. Tes paroles sont crues, ouvertement similaires aux discours incessants des Amazones qui se plaignent sans arrêt. Nous avons eu la preuve avec toi et tes gimmicks infantiles : vous n'êtes que de vulgaires femmes pathétiques qui refusent d'admettre qu'elles ont les mêmes caractéristiques. Entre des alliances ironiques et des rivalités incrédules... On appelle ça de l'entraide ? Beaucoup de choses sont à revoir ici, et bien que nous débutions un nouvel air, il serait notamment formidable que les concernées soient au courant de mon arrivée. Je ne vais pas passer inaperçu, et je compte bien le faire savoir ! À l'époque, vous pensiez tous que j'étais faible sans vous mais je suis plus forte ! Vous pensiez que je serais impuissante sans vous, mais je suis plus futée ! Vous pensiez que je ne pourrais pas respirer sans vous, je respire à pleins poumons ! Vous pensiez que je ne pourrais pas durer sans vous, mais je dure ! Vous pensiez que je tomberais sans vous, mais je suis au sommet ! Vous pensiez que ce serait terminé maintenant, mais ça ne veut pas s'arrêter ! Vous pensiez que je serais détruite, mais je suis encore là ! Et dans les jours à venir, je serais toujours là ! Car j'attraperais un jour où l'autre ce métal et je le soulèverais sous vos yeux, tes yeux, afin de vous faire enfin admettre que la véritable championne ici... Ce sera moi. Asuka... Une soumise d'une ancienne compagnie de seconde zone. Tu es finalement au même titre que toutes les femmes du quartier ignorant. Sauf que toi, tu restes dans l'ignorance au rang de sluts confirmées. Je connais tes points faibles, de tes extensions jusqu'aux colorations une teinte trop grandes. La congrégation connait ton histoire. Tu es bonne qu'à ouvrir les show et à t'auto-dresser pour te prétendre reine du bal. Le nombre de mouvements que tu es capable d'exécuter sur un ring se compte sur les doigts d'une main. Tes prises de paroles sont aussi percutantes et intéressantes que celle d'un sourd-muet. Je n'ai pas tellement le choix... J'ai toujours été dans la lutte pour sauver l'honneur des femmes, car je suis The Mortal Woman et que les petites banlieusardes sont juste des petits pionnes que je déplace facilement de mon piédestal. Je ne suis pas venu pour assister aux commérages des pucelles et puceaux présents dans la salle ou encore à écouter des paroles mensongères qui ne reflètent que la pauvreté d'une division féminine. Mais plutôt pour polémiquer légèrement sur l'affaire de notre gracieux Triple H. Je monterais dans la hiérarchie de la nation et je remercierais ce brave homme de m'avoir donné autant de facilité pour mes prochains matchs, au vu des « talentueuses » amazones présentes ici.

Après avoir déchiquetée les bulbes de ses antagonistes, Billie Kay se munie de son arsenal qui est nul autre qu'un fouet en cuir. Une courbe se dessine sur ses lèvres avant que sa musique ne redémarre... Carnage sera-t-il la genèse de Kay ? The Icone briseront-elles le règlement d'un échiquier rempli d'Amazones en furies? Nous le découvrirons... prochainement.
crédit anknor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
+ monarch.
+ monarch.
avatar
Messages : 646
monnaie : 1318
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 20
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   Sam 9 Sep - 15:02

http://zupimages.net/up/17/15/npss.png
http://www.zupimages.net/up/17/01/ztxp.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigns.forumactif.com
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Aftertheconquest   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aftertheconquest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAISON STARK ▲ l'hiver vient [2/6 Libres]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: archives-
Sauter vers: